26 août 2013 / 11:14 / il y a 4 ans

Les Bourses européennes dans le rouge à la mi-journée

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont dans le rouge à mi-séance lundi, plombées par Milan après la menace du parti de Silvio Berlusconi de faire tomber le gouvernement de coalition d‘Enrico Letta.

Les principales Bourses européennes sont dans le rouge à mi-séance lundi, plombées par Milan après la menace du parti de Silvio Berlusconi de faire tomber le gouvernement de coalition d'Enrico Letta. Vers 12h50, le CAC 40 abandonne 0,63% à Paris, le Dax recule de 0,24% à Francfort la Bourse de Milan rétrograde de 2,44%, alors que la Bourse de Londres est fermée, ce lundi étant férié au Royaume-Uni. /Photo prise le 26 août 2013/REUTERS/Remote

Wall Street est attendue en légère baisse tandis que le repli du dollar et des rendements obligataires américains assure un répit aux marchés émergents secoués la semaine dernière par la perspective d‘une baisse des achats de dette de la Réserve fédérale.

L‘incertitude sur la politique monétaire américaine a été alimentée vendredi par une chute inattendue des ventes de logements neufs aux Etats-Unis, qui pourrait remettre en cause le scénario d‘une réduction prochaine de l‘effort d’“assouplissement quantitatif” de la Fed.

Ce facteur alimente la baisse du dollar et favorise les emprunts d‘Etat ainsi que l‘or, remonté tout près des 1.400 dollars l‘once.

Côté actions, l‘indice paneuropéen EuroStoxx 50 cède 0,67% et le FTSEurofirst 300 0,29% vers 12h50. A Paris, le CAC 40 abandonne 0,63% à 4.044,03 points et à Francfort, le Dax recule de 0,24% tandis que le marché milanais rétrograde de 2,44%.

La Bourse de Londres est fermée, ce lundi étant férié au Royaume-Uni.

Parmi les valeurs en vue, KPN gagne 3,14%. L‘opérateur néerlandais a annoncé avoir accepté une offre d‘achat améliorée de l‘espagnol Telefonica (+0,28%) sur sa filiale allemande E-Plus d‘un montant porté à 8,55 milliards d‘euros, la nouvelle proposition ayant obtenu le soutien d‘America Movil, son premier actionnaire.

A la baisse, ING perd 1,73% après la confirmation de la vente de sa filiale sud-coréenne au groupe de capital-investissement MBK Partners pour un montant de 1,24 milliard d‘euros. Sur le marché italien, la banque UniCredit chute de 4,15% et l‘assureur Generali de 2,3%.

La menace du Peuple de la liberté (PDL) de quitter la coalition au pouvoir à Rome si Silvio Berlusconi est exclu du Sénat le mois prochain provoque aussi une remontée des rendements obligataires italiens: le rendement à 10 ans se rapproche de 4,4%, contre moins de 4,2% il y a deux semaines.

L‘indice MSCI des marchés actions émergents regagne 0,4% après avoir perdu plus de 2,5% la semaine dernière.

Les futures sur indices new-yorkais préfigurent une ouverture de Wall Street en légère baisse mais la tendance réelle dépendra sans doute des chiffres des commandes de biens durables attendus à 14h30 heure de Paris.

Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below