Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

lundi 19 août 2013 18h11
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a perdu du terrain, plombée par les interrogations entourant le calendrier du dénouement des mesures de soutien de la Réserve fédérale à l'économie américaine et par les préoccupations autour de l'avenir du gouvernement italien.

L'indice CAC 40, qui a multiplié la semaine dernière les plus hauts annuels et enregistré sa huitième semaine consécutive de hausse, a lâché 0,97% à 4.083,98 points:

* LAFARGE (-4,18% à 47,25 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120, le cimentier souffrant des inquiétudes entourant la situation en Egypte où il possède une usine à 200 km du Caire.

L'indice Stoxx du secteur de la construction a fini en repli de 1,32%.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont, dans leur ensemble, été pénalisées par les spéculations autour de la politique monétaire de la Fed à la veille de la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine.

ARCELORMITTAL a perdu 3,09% à 10,18 euros, RENAULT 1,88% à 60,92 euros, SAINT-GOBAIN 1,77% à 35,80 euros et VINCI 1,32% à 41,15 euros. L'indice Stoxx des ressources de base a cédé 1,7% et celui de l'automobile 0,44%.

* Les BANCAIRES européennes (-1,83%) ont accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe dans un contexte de doutes sur la politique de la Fed, qui occasionne un recul des obligations gouvernementales et une hausse des taux d'intérêt à 1,9% pour le Bund à 10 ans, au plus haut depuis mars 2012, dans le sillage des Treasuries américains à des plus hauts de deux ans à 2,88%.

Le secteur a également été plombé par les banques italiennes (-4,36%) et les préoccupations liées à l'avenir du gouvernement italien.

Dans ce contexte, CRÉDIT AGRICOLE a reculé de 2,71% à 8,151 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 2,58% à 34,995 euros et BNP PARIBAS de 2,23% à 49,775 euros.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS