Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

mercredi 14 août 2013 12h43
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en légère hausse à la mi-journée, les événements en Egypte suscitant l'inquiétude des investisseurs et tempérant les effets d'une croissance supérieure aux attentes au deuxième trimestre en zone euro.

A 12h21, l'indice CAC 40 s'octroie 0,35% à 4.106,90 points après avoir touché un nouveau plus haut de l'année à 4.109,40 points :

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES sont entourées après les chiffres de la croissance, en particulier ceux affichés par l'Allemagne qui consolide ainsi son rôle de moteur de la zone euro, selon certains stratégistes.

GEMALTO avance de 2,9%, ALSTOM de 2,26%, CAPGEMINI 1,29%, ARCELORMITTAL 1,1% et LEGRAND, plus fortes hausses du CAC 40. Hors CAC, PSA gagne 2,07% et MAUREL ET PROM 1,85%.

L'indice Stoxx du secteur technologique européen est en hausse de 1,03%, plus forte hausse sectorielle en Europe, suivie par la chimie 0,45%.

* A rebours de tendance, les UTILITIES européennes (-0,44%) accusent la plus forte baisse sectorielle en Europe dans le sillage de RWE (-4,54%), qui a annoncé une réduction de capacités de production d'électricité en réponse au boom des énergies renouvelables en Allemagne.

EDF (-0,98%) enregistre la plus forte baisse du CAC 40, SUEZ ENVIRONNEMENT perd 0,44% et VEOLIA ENVIRONNEMENT 0,23%.

* SANOFI recule de 0,42%. La Chine va intensifier son enquête pour corruption dans les secteurs de la pharmacie et des services médicaux avec le lancement de nouvelles investigations à partir de jeudi, selon l'agence officielle Chine nouvelle.

Les autorités chinoises ont notamment ouvert une enquête sur Sanofi soupçonné d'avoir distribué des pots-de-vin.   Suite...

 
De nombreuses valeurs cycliques sont entourées après les chiffres de la croissance, en particulier ceux affichés par l'Allemagne qui consolide ainsi son rôle de moteur de la zone euro, selon certains stratégistes. A 12h21, Alstom avance de 2,26% quand le CAC s'octroie 0,35%. /Photo d'archives/ REUTERS/Arnd Wiegmann