August 13, 2013 / 4:24 PM / 4 years ago

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

3 MINUTES DE LECTURE

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a fini en hausse, soutenue par les valeurs cycliques et des statistiques économiques encourageantes des deux côtés de l'Atlantique.

L'indice CAC 40 a progressé de 0,51% à 4.092,50 points, inscrivant ainsi en clôture son nouveau plus haut de l'année :

* De nombreuses CYCLIQUES ont profité des rebonds de la production industrielle en zone euro en juin et du moral des investisseurs en Allemagne en août ainsi que de la progression des ventes au détail aux Etats-Unis.

ALSTOM a gagné 2,75% à 26,94 euros, TECHNIP 1,83% à 86,48 euros, RENAULT 1,44% à 60,60 euros, ARCELORMITTAL 1,21% à 10,46 euros et LAFARGE 1,08% à 49,115 euros. Hors CAC, CGG s'est adjugé 4,45% à 19,145 euros et ERAMET 3,61% à 74,60 euros.

Les indices Stoxx des secteurs des ressources de base (+1,43), de la chimie (+1,12%) et de l'automobile (+1%) ont enregistré les meilleures performances sectorielles en Europe.

* Des VALEURS davantage exposées à la croissance européenne ont été recherchées alors que la zone euro est vraisemblablement sortie de la récession au deuxième trimestre, selon une enquête menée par Reuters.

ORANGE a grimpé de 3,04% à 7,863 euros, plus forte hausse du CAC 40, CARREFOUR de 2,13% à 24,215 euros et UNIBAIL-RODAMCO de 0,74% à 183,75 euros.

* À rebours de tendance, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a accusé la plus forte baisse du CAC 40 en abandonnant 1,28% à 35,145 euros après un placement, au prix unitaire de 34,8 euros par action selon des traders, de la participation résiduelle de 1,86% que détenait Groupama dans la banque.

* EADS (-0,88% à 44,545 euros) marque une pause depuis deux séances après un gain de 16% depuis le 24 juin contre +13,4% pour le CAC 40, mais les analystes soulignent les fondamentaux solides du groupe européen d'aérospatiale et de défense et estiment que la valeur actuelle du groupe ne reflète pas encore la croissance attendue.

* SOLOCAL, qui a bondi de 7,65% lundi, a lâché 3,28% à 1,77 euro, plus forte baisse du SBF 120, la valeur n'ayant pas réussi à se maintenir au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours (à 1,82 euro).

* NICOX (+5% à 2,583 euros) a signé la plus forte hausse de l'indice SBF 120 dans des volumes ayant représenté 5,4 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, la valeur ayant franchi plusieurs résistances techniques - dont sa moyenne mobile à 50 jours (à 2,53 euros) - sur fond d'accélération de la dynamique d'achat.

* SPIR COMMUNICATION (+19,13% à 13,89 euros, plus forte hausse du CAC Mid & Small dans des volumes ayant représenté 12 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois) confirme son statut de valeur volatile après avoir plus que doublé la semaine dernière à la suite de rumeurs de scission ou de cession d'activités; rumeurs que la société a démenties vendredi soir, faisant perdre 17,5% au titre lundi.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below