Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

lundi 12 août 2013 18h23
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en légère baisse après la publication d'une croissance jugée décevante au Japon au deuxième trimestre.

L'indice CAC 40 a cédé 0,12% à 4.071,68 points dans des volumes limités (74% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext) après le plus haut de l'année touché vendredi à 4.087,73 points et sa septième semaine de hausse d'affilée enregistrée la semaine dernière.

* EADS a perdu 2,21% à 44,94 euros, accusant la plus forte baisse du CAC 40 sur des prises de bénéfices après avoir atteint en séance un nouveau plus haut historique à 46,10 euros.

* SANOFI a abandonné 1,46% à 77,70 euros. Les autorités chinoises ont ouvert une enquête sur le groupe pharmaceutique soupçonné d'avoir distribué en 2007 environ 1,7 million de yuans (208.000 euros) à plus de 500 médecins chinois pour les inciter à augmenter leurs prescriptions de médicaments, a rapporté samedi l'agence officielle Chine nouvelle.

* GDF SUEZ a lâché 1,23% à 16,92 euros avec son secteur européen (-0,54%). Société générale a abaissé son conseil sur le titre d'"acheter" à "conserver" et son objectif de cours de 25 à 16 euros, le broker soulignant la baisse structurelle à laquelle est confronté le marché de l'énergie en Europe.

SocGen a en revanche relevé son objectif de cours sur EDF (+0,94% à 22 euros) de 20 à 25 euros et ses estimations de résultats à la faveur d'une meilleure visibilité sur la croissance du groupe après l'augmentation des tarifs de l'électricité en 2013 et 2014 décidée par le gouvernement.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont temporisé avant la publication mercredi des chiffres de la croissance dans la zone euro.

GEMALTO s'est replié de 1,14% à 81,21 euros et SAINT-GOBAIN de 0,81% à 36,225 euros.

LAFARGE a reculé de 0,61% à 48,59 euros, également pénalisé par Moody's qui a abaissé sa perspective sur les notes du cimentier de "stable" à "négative" à la suite des résultats semestriels du groupe jugés "faibles" par l'agence de notation.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS