Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 8 août 2013 18h08
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a fini en hausse, l'indice CAC 40 prenant 0,64% à 4.064,32 points après avoir approché son plus haut de l'année en séance, soutenu par des données du commerce extérieur chinois supérieures aux attentes en juillet.

* De nombreuses CYCLIQUES ont été recherchées à la suite de la publication des chiffres des exportations chinoises qui suggèrent une stabilisation de la croissance en Chine après la montée des craintes sur le sujet à la suite de plusieurs statistiques jugées décevantes.

ARCELORMITTAL a grimpé de 4,08% à 9,632 euros, plus forte hausse du CAC 40, VINCI de 2,16% à 40,865 euros, VALLOUREC de 1,99% à 45,45 euros et BOUYGUES de 1,92% à 22,85 euros. Hors CAC, APERAM s'est adjugé 4,65% à 10,215 euros.

PSA (+6,46% à 10,405 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120, la valeur continuant de bénéficier d'une forte dynamique d'achat incitant les investisseurs à réduire leur niveau de ventes à découvert sur le titre, tombé à 8,9% contre 10,4% fin juillet et 18% en début d'année selon des données Markit.

L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base (+2,8%) a signé la meilleure performance sectorielle en Europe quand celui de la construction a progressé de 1,17%.

* Les BANQUES européennes ont gagné 1,35% dans le sillage de COMMERZBANK (+15,65%), les investisseurs saluant la publication trimestrielle de l'établissement allemand malgré le recul plus marqué que prévu de son bénéfice, en soulignant notamment la capacité de la banque à assainir son bilan.

SOCIETE GENERALE a avancé de 2,39% à 35,20 euros, CREDIT AGRICOLE de 1,81% à 8,087 euros et BNP PARIBAS de 0,71% à 49,94 euros, le sentiment à l'égard des banques étant favorable dans un contexte de publications jugées solides dans le secteur.

* ORANGE a pris 1,23% à 7,384 euros avec son secteur européen (+0,88%), dopé par Deutsche Telekom (+7,71%), qui a annoncé une augmentation de ses dépenses de marketing aux Etats-Unis afin d'amplifier le gain de nouveaux clients sur un marché où il a engrangé de nouveaux abonnés pour la première fois depuis des années.

* A rebours de tendance, les VALEURS offrant un profil DÉFENSIF ont été délaissées dans un contexte de regain d'optimisme sur l'économie chinoise.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS