Recul du bénéfice net de Commerzbank mais bond du titre

jeudi 8 août 2013 15h00
 

par Arno Schuetze et Edward Taylor

FRANCFORT (Reuters) - Commerzbank a fait état jeudi d'un recul de son bénéfice net trimestriel et de nouvelles provisions pour créances douteuses en 2013, la deuxième banque allemande ayant pâti du ralentissement de l'économie européenne et d'un environnement caractérisé par le niveau bas des taux d'intérêt.

Mais, malgré ces résultats inférieurs aux attentes, l'action Commerzbank s'envolait de près de 13% vers 15h00, à 7,48 euros, affichant de loin la plus forte hausse de l'indice Euro Stoxx 600, les intervenants de marché semblant reprendre confiance dans la capacité de la banque à assainir son bilan.

Selon des traders, la forte hausse observée jeudi s'explique également par des ventes à découvert effectuées par un certain nombre d'opérateurs pariant sur une baisse et qui se sont retrouvés contraints de récupérer les titres afférents au prix fort.

L'action de la banque allemande a toutefois nettement sous-performé cette année, affichant une baisse de 31% alors que le Dax prenait 19% et que le Stoxx 600 prenait 0,9% sur la même période.

Sur les trois mois à fin juin, le résultat net est ressorti à 43 millions d'euros, alors que des spécialistes de marché interrogés par Reuters avaient anticipé 65 millions.

"La mise en oeuvre de mesures stratégiques se déroule comme prévu, voire, dans certaines domaines, avec un peu d'avance sur le calendrier. Les revenus avant provisions pour pertes sur prêts se sont stabilisé au deuxième trimestre", a déclaré Martin Blessing, président du directoire, dans un communiqué.

"Pour Commerzbank, chaque petit point positif est accueilli avec soulagement", ajoute un trader à Francfort, tandis qu'un analyste parisien estime que le marché salue surtout les "perspectives de réduction des actifs à risque de la banque".

"Les chiffres sont globalement conformes à nos attentes avec deux exceptions: des résultats sensiblement meilleurs dans la banque d'investissement et plus mauvais pour Mittelstandbank", souligne l'analyste de LBNW Ingo Grommen.   Suite...

 
Commerzbank fait état d'un recul plus marqué que prévu de son bénéfice net trimestriel. La deuxième banque allemande a pâti du ralentissement de l'économie européenne et d'un environnement caractérisé par le niveau bas des taux d'intérêt. /Photo prise le 10 mai 2013/REUTERS/Lisi Niesner