7 août 2013 / 08:04 / dans 4 ans

Ray Investment vend 10% supplémentaires de Rexel

PARIS (Reuters) - Ray Investment a vendu un nouveau bloc de titres Rexel, représentant environ 10% du capital du distributeur de matériel électrique, dans le cadre d‘un placement accéléré de 525,6 millions d‘euros auprès d‘investisseurs institutionnels.

Le placement de 28,8 millions d‘actions Rexel a été réalisé à un prix de 18,25 euros par titre, a précisé dans un communiqué Eurazeo, un des actionnaires du fonds, soit le bas de la fourchette de 18,20-18,95 euros par titre avancée par plusieurs intervenants de marché auparavant.

Ray Investment, qui est le principal actionnaire de Rexel, avait déjà cédé 10% du groupe français en juin et 14,7% en février. À l‘issue de cette nouvelle opération, il devrait voir sa participation ramenée à 24%.

La participation indirecte d‘Eurazeo dans Rexel est, elle, ramenée de 11,1% à 9,1%. La quote-part du produit de cession revenant à la société holding s‘élève à environ 100 millions d‘euros.

“Ray Investment entend rester un actionnaire fortement engagé et actif de Rexel et réitère son soutien à Rudy Provoost, président du directoire de Rexel, et à son équipe de direction pour mettre en oeuvre efficacement la stratégie de croissance de Rexel et atteindre ses objectifs 2015”, a indiqué le fonds dans un communiqué.

La transaction permettra de porter le capital flottant de Rexel de 66% des actions existantes à 76%.

Deutsche Bank, déjà présent lors de l‘opération de juin, et UBS ont été chargés de ce placement. Rothschild est intervenu en tant que conseiller financier auprès du fonds.

Cette opération pèse sur le cours de Rexel en Bourse, qui cède 5,09% à 17,985 euros à 13h12 - plus forte baisse de l‘indice SBF 120 (-0,23%) - mais les investisseurs saluent le moment auquel elle est réalisée.

“Le timing est intéressant car la plupart des investisseurs français sont absents”, commente ainsi un trader en poste à Paris.

En juin, Ray Investment avait réalisé son placement sur la base d‘un prix unitaire de 17,35 euros et de 16 euros par titre en début d‘année.

Gwénaëlle Barzic et Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Blaise Robinson, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below