La réévaluation de la dette pèse sur le 2e trimestre de Natixis

mardi 6 août 2013 19h38
 

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Natixis a annoncé mardi un bénéfice net en repli de 29% au deuxième trimestre, pénalisé par le coût lié à la réévaluation de sa dette senior.

La banque française, filiale du groupe BPCE (Banque populaire - Caisse d'épargne), indique dans communiqué que la réévaluation de sa dette lui a coûté 20 millions d'euros sur le trimestre.

Son bénéfice ressort du coup à 248 millions d'euros sur la période contre 349 millions un an plus tôt.

Hors impact de cette réévaluation, son résultat net progresse de 4% à 267 millions d'euros. Son produit net bancaire (PNB) a de son côté crû de 2% à 1,786 milliard d'euros.

Selon le consensus Thomson Reuters, les analystes anticipaient en moyenne un résultat net de 216 millions d'euros et un PNB de 1,78 milliard d'euros.

Dans ses activités d'épargne, Natixis a profité du dynamisme de sa gestion d'actifs aux Etats-Unis avec des revenus en hausse de 13% sur le deuxième trimestre.

"Ce sont des résultats satisfaisants qui respectent bien le calendrier de ce qu'on s'était fixé et qui reflète la bonne dynamique de nos métiers coeur, notamment à l'international qui constitue un vrai levier de croissance important pour le futur", a commenté François Pérol, président du directoire de BPCE, lors d'une conférence téléphonique.

Natixis, qui a réorganisé en début d'année ses liens capitalistiques avec sa maison mère, a également indiqué qu'elle paierait le 19 août à ses actionnaires le dividende exceptionnel de 0,65 euro par action déjà annoncé.   Suite...

 
Natixis annonce mardi un bénéfice net en repli de 29% au deuxième trimestre, pénalisé par le coût lié à la réévaluation de sa dette senior. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau