L'économie britannique multiplie les signes de reprise

mardi 6 août 2013 14h48
 

par Christina Fincher et William Schomberg

LONDRES (Reuters) - La production industrielle a progressé plus fortement qu'attendu en juin au Royaume-Uni, un signe de plus d'une accélération de la reprise alors que la Banque d'Angleterre s'apprête à dévoiler sa feuille de route pour guider l'économie vers un redressement durable.

Le marché automobile poursuit son rebond, les prix dans l'immobilier continuent de remonter et les distributeurs britanniques ont connu en juillet leur meilleur mois depuis 2006, selon d'autres statistiques publiées mardi.

Lundi déjà, l'indice PMI des directeurs d'achat montrait que le secteur des services a connu en juillet sa plus forte croissance depuis plus de six ans.

Tous ces indicateurs confirment un rebond que personne n'osait espérer il y a encore quelques mois mais certains économistes s'inquiètent déjà d'une possible bulle, la hausse de la consommation étant largement alimentée par le recours au crédit.

La production manufacturière a progressé de 1,9% en juin, dépassant les prévisions les plus optimistes, et l'ensemble de ses 13 composantes s'affichent en hausse, du jamais vu depuis juin 1992, a annoncé mardi l'Office national des statistiques.

La production industrielle dans son ensemble, qui représente environ un sixième de l'activité économique globale du Royaume-Uni, a augmenté de 1,1% par rapport à mai alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,6% seulement.

Cette progression, la plus forte depuis juillet 2012, a fait monter le rendement des emprunts britanniques à un plus haut d'un mois tandis que la livre sterling s'appréciait sur le marché des changes.

Selon l'enquête mensuelle publiée mardi également par l'Association des distributeurs britanniques (BRC), les ventes au détail ont atteint en juillet leur meilleur niveau depuis six ans, en hausse de 3,9% sur un an - le beau temps, la victoire d'Andy Murray à Wimbledon et la naissance du "Royal Baby" s'étant conjugués pour redonner le sourire aux consommateurs.   Suite...

 
La production industrielle a progressé plus fortement qu'attendu en juin au Royaume-Uni, un signe de plus d'une accélération de la reprise alors que la Banque d'Angleterre s'apprête à dévoiler sa feuille de route pour guider l'économie vers un redressement durable. /Photo d'archives/REUTERS/Sukree Sukplang