Les Bourses européennes sans tendance à la mi-séance

mardi 6 août 2013 13h36
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes peinent à se trouver une orientation mardi à la mi-journée, dans un contexte dépourvu de nouvelles économiques saillantes qui semble favorable, de l'avis des analystes, aux prises de bénéfices dans la mesure où les grands indices flirtent avec leurs plus hauts de l'année.

L'indice FTSEurofirst 300 et l'indice Euro Stoxx 50 approchent de leurs pics de 2013 inscrits en mai, soit 1.258,09 et 2.851,48 points respectivement, niveaux à partir desquels ils ont ensuite subi de forts dégagements. Ils gagnent respectivement 0,05% et 0,01%, soit pratiquement inchangés.

Le CAC 40 pour sa part gagne 0,08% à 4.053,09, tandis que le Dax cède 0,06% et que le FTSE recule lui de 0,19%. Seule la Bourse de Zurich se distingue vraiment avec un gain de 0,57%.

"Après un 'run' juteux à partir des plus bas de fin juin, les investisseurs risquent d'anticiper une période de consolidation, en admettant que les nouvelles macroéconomiques et politiques ne soient pas trop dérangeantes", dit Ian Williams (Peel Hunt).

Aux valeurs, Munich Re a annoncé mardi une baisse de 35% de son bénéfice net au deuxième trimestre, en raison d'une charge de 600 millions d'euros d'indemnisations tenant en partie aux inondations qui ont frappé l'Europe centrale en juin.

Crédit Agricole reste en hausse mais a sensiblement réduit son gain (+1,01%). La banque a confirmé mardi son intention de revenir dans le vert en 2013 au terme d'un deuxième trimestre supérieur aux attentes et marqué, comme pour Société générale, par le rebond de ses activités de banque de financement et d'investissement.

Le sidérurgiste Salzgitter dévisse de plus de 10% après avoir revu lundi à la baisse, pour la deuxième fois, sa prévision de résultats pour cette année.

Sur le marché des changes, le dollar australien ne pâtit pas de la baisse des taux opérée par la banque centrale locale. La Banque de Réserve a réduit son taux d'intervention d'un quart de point au record de 2,5% mais n'a rien dit qui puisse permettre de penser que cette détente des taux se répète à l'avenir.

La devises australienne est en hausse à 0,8975 dollar, s'éloignant sensiblement d'un plus bas de trois ans de 0,8848 établi lundi, en réaction à une statistique des ventes au détail inférieure aux attentes.   Suite...

 
Les Bourses européennes peinent à se trouver une orientation mardi à la mi-journée, dans un contexte dépourvu de nouvelles économiques saillantes qui semble favorable, de l'avis des analystes, aux prises de bénéfices dans la mesure où les grands indices flirtent avec leurs plus hauts de l'année. Le CAC 40 gagnait 0,08% à 4.053,09, tandis que le Dax cédait 0,06% et que le FTSE reculait de 0,19% à la mi-séance. /Photo prise le 6 août 2013/REUTERS/Remote/Stringer