Munich Re pénalisé par les inondations au deuxième trimestre

mardi 6 août 2013 11h31
 

par Alexander Hübner

MUNICH (Reuters) - Munich Re a annoncé mardi une baisse de 35% de son bénéfice net au deuxième trimestre, en raison d'une charge de 600 millions d'euros d'indemnisations tenant en partie aux inondations qui ont frappé l'Europe centrale en juin.

Ce faisant, le deuxième trimestre marque un net contraste avec les trois précédents non seulement pour Munich Re mais pour l'ensemble du secteur européen de la réassurance.

Le président du directoire Nikolaus von Bomhard y voit la preuve des dangers à formuler des projections sur la base d'un seul trimestre.

Il a ajouté que le premier réassureur mondial avait eu également à souffrir d'un environnement de taux d'intérêt très bas, qui plombent ses placements.

Le bénéfice net, après minoritaires, est ressorti à 529 millions d'euros contre 808 millions un an plus tôt, alors que les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 542 millions.

Malgré ce résultat inférieur aux attentes, le groupe allemand s'est dit bien parti pour atteindre son objectif d'un bénéfice net 2013 proche des trois milliards d'euros. Le consensus des analystes donne un résultat d'un peu plus de trois milliards d'euros.

Les demandes d'indemnisation liées aux inondations ont représenté un coût de 230 millions d'euros mais le trimestre s'est également caractérisé par de gros sinistres d'origine humaine.

Munich Re évaluait en juillet à trois milliards d'euros environ la charge d'indemnisation de l'assurance européenne liée aux inondations de mai et de juin, qui ont touché l'Allemagne et les pays limitrophes.   Suite...

 
Munich Re annonce une baisse de 35% de son bénéfice net au deuxième trimestre, en raison d'une charge de 600 millions d'euros d'indemnisations tenant en partie aux inondations qui ont frappé l'Europe centrale en juin. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle