Le fondateur d'Amazon.com Jeff Bezos rachète le Washington Post

mardi 6 août 2013 14h26
 

(Reuters) - Le groupe Washington Post a accepté de vendre ses journaux, y compris son influent quotidien phare, au fondateur d'Amazon.com Jeff Bezos pour 250 millions de dollars (près de 190 millions d'euros) au terme d'un accord surprise.

Jeff Bezos, considéré par certain comme un visionnaire après avoir transformé le monde de la distribution, a promis aux employés et aux lecteurs du vénérable quotidien de 135 ans de préserver son indépendance journalistique et ses valeurs, tout en menant la bataille de l'innovation.

Toute une série d'opérations ont eu lieu récemment dans la presse écrite, fragilisée par la montée en puissance d'internet. Un des dernières en date est la cession du Boston Globe par le New York Times pour 70 millions d'euros.

Donald E. Graham, PDG du Washington Post, dont la famille possède le journal depuis 80 ans, a déclaré que lui et sa nièce Katharine Weymouth, directrice de la publication du Post, avaient pris la décision de mettre en vente le quotidien cette année après avoir pris connaissance de ses prévisions financières.

"Moi-même, ainsi que Katharine Weymouth et notre conseil d'administration, avons décidé de vendre uniquement après que des années de difficultés quotidiennes dans l'industrie de la presse écrite nous eurent amenés à nous demander si un autre propriétaire ne vaudrait pas mieux pour le Post", a-t-il dit.

"Le génie attesté de Jeff Bezos dans la technologie et les affaires, sa vision du long terme et ses qualités humaines en font un propriétaire exceptionnellement bon pour le Post."

19E FORTUNE MONDIALE

Lundi soir, dans les transactions hors marché après la clôture à la Bourse de New York, l'action du groupe Washington Post gagnait plus de 5% à 599,85 dollars, soit son plus haut niveau depuis près de cinq ans.

Le rachat comprend Le Washington Post, ainsi que d'autres actifs de presse, y compris le journal Express, The Gazette Newspapers, Southern Maryland Newspapers, Fairfax County Times, El Tiempo Latino et Greater Washington Publishing.   Suite...

 
LES CHIFFRES DU WASHINGTON POST