August 5, 2013 / 7:10 AM / 4 years ago

Le fonds MBK bien placé pour reprendre la filiale coréenne d'ING

2 MINUTES DE LECTURE

Le fonds d'investissement sud-coréen MBK Partners est en négociations exclusives avec ING en vue d'acquérir une participation de contrôle dans la filiale assurance du bancassureur néerlandais en Corée du Sud, selon une source proche du dossier. /Photo d'archives/Robin van Lonkhuijsen/United Photos

SEOUL (Reuters) - Le fonds d'investissement sud-coréen MBK Partners est en négociations exclusives avec ING en vue d'acquérir une participation de contrôle dans la filiale assurance du bancassureur néerlandais en Corée du Sud, a dit lundi une source proche du dossier.

Cette filiale a fait l'objet en mai de quatre offres en tout, émanant, outre de MBK, de Tong Yang Life Insurance, de Hanwha Life Insurance et de Kyobo Life Insurance, avaient dit auparavant d'autres sources à Reuters.

ING et MBK entameront les discussions sur la base de la proposition initiale du fonds, à savoir entre 1.500 et 1.600 milliards de wons (de 980 millions à 1,05 milliards d'euros) pour une participation de 90% dans la société, mais le prix final et l'ampleur de la participation pourraient varier, a ajouté la première source citée.

Un porte-parole de MBK s'est refusé à tout commentaire. Personne n'était immédiatement disponible chez ING pour réagir.

Le titre Tong Yang Life Insurance a terminé en baisse de 14,5% après les informations faisant état de négociations exclusives entre ING et MBK, initialement rapportées par l'agence de presse Yonhap.

L'action Hanwha Life Insurance a terminé en repli de 3,12%.

Avec la cession de sa filiale assurances sud-coréenne, ING se rapproche de son engagement près auprès de la Commission européenne de vendre plus de la moitié de ses actifs asiatiques d'ici la fin de 2013.

Le groupe néerlandais de services financiers, qui a bénéficié d'une aide publique de 10 milliards d'euros lors de la crise financière de 2008, doit céder des actifs pour rembourser l'Etat néerlandais et se conformer aux règles européennes de concurrence.

Joyce Lee; Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below