La Fed ne s'engage pas sur l'agenda des rachats d'actifs

mercredi 31 juillet 2013 21h22
 

par Alister Bull et Pedro da Costa

WASHINGTON (Reuters) - L'économie américaine reste sur le chemin de la reprise, mais elle a encore besoin de soutien, a estimé mercredi la Réserve fédérale sans livrer d'indication sur ses intentions sur la question d'une diminution du montant de ses rachats d'actifs.

Ce programme reste annoncé à 85 milliards de dollars par mois, même si la Fed regrette que ses efforts pour soutenir l'économie soient atténués par la cure d'austérité en cours à Washington.

Les responsables de la banque centrale américaine ont qualifié de "modeste" la reprise en cours aux Etats-Unis, au lieu de "modérée" lors du dernier FOMC.

Elle a par ailleurs souligné que les taux de crédit avaient progressé trop rapidement et que l'inflation était trop faible et que cela pourrait poser un risque pour l'économie.

"Le Comité reconnaît que l'inflation qui reste continuellement inférieure à l'objectif de 2% pourrait poser des risques à la performance économique, mais il anticipe un retour de l'inflation vers son objectif sur le moyen terme", indique le communiqué de la Réserve fédérale.

Ce constat a suffi à éviter que le président de la Fed de St Louis James Bullard, qui avait exprimé le mois dernier une voix discordante, ne se prononce pas contre le contenu du communiqué.

Son homologue Esther George, de la Fed de Kansas City, a de son côté une fois de plus exprimé son opposition, jugeant que des taux bas pour une période prolongée faisaient peser un risque potentiel à la stabilité financière.

DES MARCHES SATISFAITS   Suite...

 
La Réserve fédérale américaine a estimé que l'économie du pays restait sur le chemin de la reprise mais qu'elle avait encore besoin de soutien, sans livrer d'indication sur ses intentions sur la question d'une diminution du montant de ses rachats d'actifs. /Photo prise le 31 juillet 2013/REUTERS/Jonathan Ernst