Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

mercredi 31 juillet 2013 13h25
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, avant plusieurs statistiques économiques américaines et l'issue de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale des Etats-Unis.

A 13h02, l'indice CAC 40 perd 0,32% à 3.973,66 points.

* SOLVAY (-2,59%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 après avoir abaissé ses prévisions annuelles, en raison d'une baisse de la demande de gomme de guar par les compagnies pétrolières et gazières, qui utilisent ce composant dans la fracturation hydraulique du schiste.

* UNIBAIL-RODAMCO lâche 2,07% à 179,85 euros, la valeur ayant enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours (à 183,62 euros).

* VINCI recule de 2% bien qu'il ait relevé la veille sa prévision de chiffre d'affaires annuel, le marché se montrant déçu de la baisse de 3,8% du résultat opérationnel sur activité à 1,49 milliard d'euros au premier semestre ainsi que de la prudence affichée par le groupe pour le second semestre.

* A rebours de tendance, SCHNEIDER ELECTRIC (+3,33%) est en tête des hausses du CAC 40 après avoir annoncé un accord avec Invensys en vue du lancement d'une offre amicale visant l'ensemble du capital du groupe britannique d'ingénierie pour un montant de 3,353 milliards de livres sterling (3,85 milliards d'euros).

Autre élément de satisfaction pour le marché, la confirmation par le numéro un mondial des équipements électriques basse et moyenne tension de ses objectifs 2013 après une accélération de ses ventes au deuxième trimestre, l'Asie-Pacifique et l'Amérique du Nord compensant le recul accusé en Europe de l'Ouest.

* SAINT-GOBAIN s'octroie 3%, Bernstein, qui a relevé son objectif de cours sur le titre de 37 à 40 euros, espérant un redressement au second semestre des résultats du numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction après six premiers mois marqués par la faiblesse persistantes des volumes en Europe.

* EADS (+1,87%), qui va prendre officiellement le nom d'Airbus, a fait état de résultats largement supérieurs aux attentes au deuxième trimestre et a confirmé ses prévisions pour 2013.   Suite...

 
Vers 13h00, EDF (+0,94%) profite du relèvement de son objectif de performance opérationnelle pour cette année grâce à une solide activité au premier semestre et a annoncé un accord qui prépare sa sortie du nucléaire américain, fortement concurrencé par le gaz de schiste. Au même moment, le CAC 40 perd 0,32% à 3.973,66 points. /Photo prise le 29 juillet 2013/REUTERS/Benoît Tessier