Eramet veut intensifier ses mesures d'économies

lundi 29 juillet 2013 12h58
 

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Eramet prévoit d'intensifier ses mesures d'économies sur la période 2013-2015 après avoir enregistré une perte nette au premier semestre, plombé par la chute des cours du nickel.

Le groupe minier a également prévenu lundi que son résultat opérationnel courant, déjà négatif à hauteur de 9 millions d'euros au premier semestre, serait "nettement inférieur" à ce niveau au second semestre.

"Le groupe intensifiera les mesures visant à baisser ses coûts, réduire les dépenses d'investissements, ajuster les productions en fonction des marchés et diminuer le besoin en fonds de roulement", a-t-il fait savoir.

A 12h40, l'action Eramet plonge de 7,7% à 66 euros, après un plus bas à 65,46 euros touché en matinée, dans des volumes étoffés représentant plus de deux fois leur moyenne quotidienne de trois derniers mois. Le titre accuse la deuxième plus forte baisse du SBF 120, lui-même en progression de 0,3%.

Les analystes de Société générale évoquent dans une note des résultats "faibles" et une prévision "décevante" qui devraient les amener à réviser à la baisse leurs prévisions pour Eramet.

"Nous pensons que ces résultats décevants devraient conduire la direction à repenser la stratégie de croissance du groupe et à réduire son programme de dépenses d'investissements", ajoutent-ils.

Eramet a précisé lors d'une conférence avec les analystes que ses investissements industriels devraient être inférieurs à 600 millions d'euros en 2013, voire proches de 550 millions, contre 670 millions prévus à l'origine dans son budget et 641 millions réalisés en 2012.

Le groupe a ajouté qu'il mènerait au cours des prochains mois "une réflexion approfondie" sur ses dépenses d'investissements pour 2014 et 2015, qui devraient marquer une nouvelle baisse.   Suite...

 
Mine de nickel. Eramet publie une perte nette au titre du premier semestre 2013, plombé par la chute des cours du métal. /Photo d'archives/REUTERS/Yusuf Ahmad