Bruxelles et Pékin s'accordent sur les panneaux solaires

samedi 27 juillet 2013 15h58
 

par Robin Emmott et Ben Blanchard

BRUXELLES (Reuters) - La Chine et l'Union européenne sont parvenues samedi à un accord sur le contentieux commercial de plusieurs milliards de dollars qui les opposait sur la vente de panneaux solaires chinois à l'Europe.

Bruxelles estimait que Pékin tentait d'inonder le marché européen de panneaux solaires vendus à des prix inférieurs au coût de revient.

Après six semaines de tractations, les négociateurs européens et chinois sont convenus d'un prix plancher, proche de celui du marché, pour ces exportations chinoises dont le montant a atteint 21 milliards d'euros l'an passé.

L'Europe menaçait d'alourdir ses tarifs douaniers à compter du 6 août.

Mais redoutant d'offenser les dirigeants chinois et de perdre une partie de l'accès à la deuxième économie mondiale, plusieurs pays Européens, Allemagne en tête, étaient opposés à cette option.

"Nous avons trouvé une solution à l'amiable", a commenté Karel De Gucht, commissaire européen au Commerce. "Je suis satisfait de l'offre d'engagement de prix présentée par les exportateurs de panneaux solaires chinois", a-t-il ajouté.

Un porte-parole du ministère chinois du Commerce a salué l'accord comme "une issue positive et très constructive".

De source diplomatique européenne, on précise que le prix négocié est de 0,56 euro par watt, mais cela ne devrait pas être suffisant pour satisfaire les constructeurs européens de panneaux solaires.   Suite...

 
La Commission européenne a annoncé samedi qu'un accord avait été trouvé dans le contentieux qui opposait l'Union européenne à la Chine sur la vente de panneaux solaires chinois à l'Europe. Après six semaines de négociations, un prix plancher a été fixé pour ces exportations chinoises dont le montant a atteint 21 milliards d'euros l'an passé. /Photo prise le 14 juillet 2013/REUTERS/Stringer