Les valeurs du jour à la clôture de la Bourse de Paris

vendredi 26 juillet 2013 18h33
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse, les résultats du secteur du luxe ayant permis de compenser les déceptions d'autres publications trimestrielles et semestrielles.

L'indice CAC 40 a progressé de 0,32% à 3.968,84 points, portant à 1,1% son gain sur la semaine. Depuis les propos de Mario Draghi, il y a un an, indiquant que la BCE était prête à faire tout son possible pour assurer la pérennité de l'euro dans le cadre de son mandat, le CAC 40 a pris 29%:

* Les valeurs du luxe, KERING (+3,86% à 177,50 euros) et LVMH (+3,57% à 135,05 euros) ont fini en tête des hausses du CAC 40, le marché saluant l'accélération de la croissance des deux groupes au deuxième trimestre.

CHRISTIAN DIOR s'est octroyé 2,43% à 137,10 euros.

* LAFARGE a progressé de 1,44% à 50,02 euros. Le groupe s'est engagé à ramener son endettement sous le seuil de neuf milliards d'euros en 2014 dans l'espoir de retrouver un meilleur profil de notation.

* CAPGEMINI a avancé de 0,86% à 42 euros, plusieurs brokers (Natixis, SocGen et UBS) ayant relevé leurs objectifs de cours sur la valeur au lendemain de la publication des résultats trimestriels de la SSII.

* VIVENDI a gagné 0,56% à 16,07 euros après avoir annoncé l'accélération de sa réorganisation en cédant le contrôle de l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard pour 8,2 milliards de dollars (6,2 milliards d'euros), tout juste trois jours après le début de négociations exclusives visant à se désengager de Maroc Telecom.

LAGARDÈRE a avancé de 4,24% à 23,59 euros. Interrogé sur un rachat des 20% de Lagardère dans Canal+, le directeur financier de Vivendi a indiqué lors d'une conférence téléphonique qu'un tel rachat était "marginalement souhaitable".

* À rebours de tendance, LEGRAND a perdu 2,48% à 39,40 euros - accusant ainsi la plus forte baisse du CAC 40 après une hausse de 15% en un mois - dans le sillage de REXEL (-3,06% à 18,22 euros), qui a lancé un avertissement sur ses résultats justifié selon le distributeur de matériel électrique par la persistance de conditions de marché difficiles, notamment en Europe.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS