Rebond des Bourses européennes, Paris teste les 4.000 points

vendredi 26 juillet 2013 09h53
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes rebondissent vendredi dans les premiers échanges, après leur recul de jeudi, soutenues par des bonnes surprises au niveau des résultats, notamment en France avec Renault, LVMH, Kering, Safran et Lafarge.

Des signes d'activité sur le marché des fusions-acquisitions avec la cession par Vivendi de 85% de sa part dans l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard pour 8,2 milliards de dollars (6,2 milliards d'euros) soutiennent éaussi la tendance. Vivendi s'adjuge 2,53%.

Portée par cette importante opération de cession, combinée à l'amélioration de la conjoncture en zone euro, la Bourse de Paris a brièvement franchi en début de séance la barre des 4.000 points.

A 9h25, l'indice CAC 40 progresse de 0,93% à 3.992,12 points, après un plus haut à 4002,35 points. À Francfort, le Dax prend 0,26% et à Londres, le FTSE avance de 0,11%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 0,57%.

"Certes, les marchés d'actions européens sont moins forts que les marchés américains, mais tout me paraît plutôt sain. La situation s'améliore progressivement", estime Andreas Clenow, trader chez Zurich-based ACIES Asset Management, qui a pris des positions à la hausse sur les marchés européens.

Huit valeurs françaises figurent parmi les dix plus fortes hausses de l'indice EuroStoxx 50.

Outre Vivendi, LVMH gagne 4,18%, plus forte hausse de l'indice paneuropéen et du CAC 40, après avoir publié de bons résultats trimestriels, tout comme Kering (+3,8%), dans le secteur du luxe.

EADS s'adjuge 1,86%, troisième plus forte hausse de l'EuroStoxx 50, après une information selon laquelle le groupe d'aéronautique et de défense étudie des projets pour se réorganiser autour de trois divisions sous l'appellation Airbus dans le cadre de sa revue stratégique.

Les futures sur Bunds progressent après trois séances de baisse d'affilée, dans un marché qui reste prudent avant une série d'évènements et de statistiques clé la semaine prochaine, avec les réunions des banques centrales américaine, européenne et britannique et les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis.   Suite...

 
La Bourse de Paris a brièvement franchi vendredi en début de séance la barre des 4.000 points, portée par l'amélioration de la conjoncture en zone euro et l'importante opération de cession annoncée par Vivendi. /Photo d'archives/REUTERS