Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 25 juillet 2013 18h13
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a fini la séance en repli, des publications de résultats d'entreprises jugées mitigées et les inquiétudes entourant le ralentissement de la croissance chinoise incitant les investisseurs à prendre leurs bénéfices.

L'indice CAC 40 a perdu 0,17% à 3.956,02 points après avoir gagné environ 10% en un mois.

* ORANGE (-3,23% à 7,50 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 après avoir annoncé qu'il allait devoir verser au fisc 2,15 milliards d'euros au second semestre en règlement d'un litige fiscal datant de 2005.

* SOLVAY a perdu 3,09% à 101,90 euros dans le sillage de BASF (-4,47%), le numéro un mondial de la chimie s'interrogeant sur sa capacité à atteindre son objectif 2013 après des résultats trimestriels affectés par la contraction des marchés européens et le ralentissement en Chine.

* CARREFOUR a reculé de 2,51% à 22,96 euros, la valeur ayant buté sur une résistance technique autour de 23,6 euros mercredi alors que la dynamique acheteuse sur le titre laisser supposer un retournement de tendance.

* MICHELIN a lâché 1,4% à 75,84 euros et fait l'objet de prises de bénéfices - le titre a gagné 17% entre le 24 juin et le 24 juillet - après avoir publié des résultats semestriels en recul, en phase cependant avec les attentes.

* A rebours de tendance, GEMALTO (+2,87% à 77,38 euros) a clôturé en tête du CAC 40, la valeur ayant rebondi sur un support technique autour de 75 euros.

Elle a aussi profité de plusieurs publications saluées par les investisseurs dans le secteur technologique : le fabricant de solutions d'automates bancaires et de caisses automatiques Wincor Nixdorf (+4,27%) a relevé son objectif de croissance annuelle et le fabricant de périphériques informatiques Logitech (+8,63%) a renoué contre toute attente avec les bénéfices pour son premier trimestre fiscal.

* EADS (+2,67% à 43,45 euros) étudie des projets pour se réorganiser autour de trois divisions sous l'appellation Airbus dans le cadre de la revue stratégique de ses activités, ont dit à Reuters trois sources proches du dossier.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS