Le déficit portugais inférieur aux exigences de la Troïka

mercredi 24 juillet 2013 20h25
 

LISBONNE (Reuters) - Le déficit public portugais a atteint 3,85 milliards d'euros au premier semestre, un niveau bien inférieur au maximum à la limite de 6 milliards fixée dans le cadre de l'aide fournie à Lisbonne par ses créanciers internationaux.

"Le Portugal a atteint les objectifs fixés pour le premier semestre dans le programme d'ajustement économique et financier", a dit mercredi le ministère des Finances dans un communiqué.

L'économie portugaise traverse sa récession la plus sévère depuis les années 1970, et elle peine à repartir, en raison notamment des conditions imposées par la "troïka" (Fonds monétaire international, Banque centrale européenne, Commission européenne).

Les recettes fiscales ont augmenté de 9% de janvier à juin par rapport au premier semestre 2012, un rythme supérieur à la hausse de 6,9% prévue pour l'ensemble de l'exercice 2013.

Les dépenses gouvernementales ont quant à elles progressé de 6,3%, en raison notamment de la hausse du poids de l'assurance chômage dans le budget portugais.

Andrei Khalip, Nicolas Delame pour le service français

 
Le déficit public portugais a atteint 3,85 milliards d'euros au premier semestre, un niveau bien inférieur au maximum à la limite de 6 milliards fixé dans le cadre de l'aide fournie à Lisbonne par ses créanciers internationaux. /Photo d'archives/BANKG REUTERS/Peter Macdiarmid