Europe et Asie pèsent sur le bénéfice de Puma au 2e trimestre

mercredi 24 juillet 2013 09h59
 

FRANCFORT (Reuters) - Puma a annoncé mercredi des résultats en deçà du consensus au deuxième trimestre, en raison d'une baisse des ventes en Chine et en Europe méridionale et du recul du yen au Japon, son deuxième marché.

Puma, filiale de Kering (ex-PPR) à 83%, a précisé que son chiffre d'affaires a diminué de 4%, en tenant compte des effets de change, à 692 millions d'euros, tandis que le bénéfice d'exploitation a reculé de 34% à 31 millions d'euros et que le bénéfice net a fléchi à 18 millions.

Les analystes interrogés par Reuters projetaient un C.A. de 709 millions, un bénéfice d'exploitation de 34,7 millions et un bénéfice net de 20,6 millions.

Les ventes dans la région Asie/Pacifique ont diminué de 7,2%, en raison du yen faible et de stocks élevés en Chine.

Puma a augmenté ses prix au Japon pour compenser en partie la dépréciation du yen, imitant ainsi des sociétés telles qu'Apple et Tiffany.

L'équipementier sportif allemand a confirmé sa prévision d'une baisse de 1% à 5% de son C.A. annuel.

L'action Puma perd 3,5% en matinée, alors que l'indice MDAX des PME allemandes gagne 0,09%.

Kering doit publier ses comptes jeudi, tandis que le concurrent Adidas, basé dans la même ville que Puma, doit le faire le 8 août.

Victoria Bryan, Wilfrid Exbrayat pour le service français

 
Puma annonce des résultats en deçà du consensus au deuxième trimestre, en raison d'une baisse des ventes en Chine et en Europe méridionale et du recul du yen au Japon, son deuxième marché. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle