Les valeurs à suivre à mi-séance de la Bourse de Paris

mardi 23 juillet 2013 12h51
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, soutenue par le secteur télécoms et des informations de la presse chinoise selon lesquelles Pékin pourrait décider d'investir massivement dans le secteur ferroviaire pour préserver sa croissance.

A 12h20, l'indice CAC 40 prend 0,22% à 3.948,60 points.

* BOUYGUES (+6,51%) et VIVENDI (+3,31%) sont en tête des hausses du CAC 40 après l'annonce de négociations exclusives entre Bouygues Telecom et SFR, filiale de Vivendi, pour mutualiser une partie de leurs réseaux mobiles.

Cette annonce pèse sur ILIAD, qui cède 0,83%.

Vivendi profite également de l'annonce de l'entrée en négociations exclusives pour la vente de ses 53% dans Maroc Telecom à Etisalat, enclenchant ainsi sa première grande opération de désengagement des télécoms.

Le SECTEUR EUROPÉEN DES TÉLÉCOMS (+0,87%) est dans son ensemble recherché, ORANGE gagnant 1,94%, à la suite de l'officialisation par KPN (+1,78%) de la cession de sa filiale allemande E-Plus à Telefonica Deutschland (-2,8%).

* Le secteur des RESSOURCES DE BASE (+2,02%) signe la plus forte hausse sectorielle en Europe grâce au projet de la Chine d'investir dans le secteur ferroviaire, ce qui permettrait d'absorber la surcapacité enregistrée dans les secteurs de l'acier, du ciment et des matériaux de construction.

ARCELORMITTAL grimpe de 2,07% et ERAMET de 2,1%.

* Les UTILITIES européennes s'adjugent 0,73% avec l'espagnol Enagas (+2,9%), qui a assuré qu'il atteindrait ses objectifs de croissance et de dividende cette année.   Suite...

 
Bouygues était en tête des hausses du CAC 40 (+6,51%) vers 12h20, après l'annonce de négociations exclusives entre sa filiale télécoms et SFR, filiale de Vivendi, pour mutualiser une partie de leurs réseaux mobiles. Vivendi (+3,31%) profitait de son côté de l'annonce de négociations exclusives pour la vente de ses 53% dans Maroc Telecom à Etisalat, et Orange gagnait 1,94%, à la suite de l'officialisation de la cession par KPN de sa filiale allemande E-Plus à Telefonica Deutschland. A la même heure, l'indice parisien prenait 0,22%, alors qu'Iliad perdait 0,83%. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard