Les Bourses européennes terminent en forte hausse

jeudi 18 juillet 2013 18h12
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse jeudi, à leur plus haut niveau depuis six semaines, après l'annonce par la Banque centrale européenne (BCE) d'un assouplissement des règles de collatéral, et Wall Street avance également à la suite de la publication de statistiques encourageantes.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,44% (+55,77 points) à 3.927,79 points. Le Footsie britannique gagne 0,95% et le Dax allemand progresse de 1%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 avance de 1,35%.

La BCE a annoncé jeudi qu'elle rallongeait la liste des collatéraux qu'elle accepterait lors de ses opérations de liquidité, décision qui touche surtout les ABS (Asset-backed securities), une classe d'actifs que l'institution de Francfort veut promouvoir pour ouvrir de nouvelles sources de financement aux PME.

Cette annonce a profité aux banques, dont l'indice enregistre la plus forte hausse sectorielle, avec une progression de 2,21%.

À l'inverse, l'une des rares baisses a été observée par les valeurs technologiques qui ont cédé 0,79%. L'américain Intel (-3,88%) a revu en baisse sa prévision de chiffre d'affaires annuel et l'allemand SAP (-1,11%) sa prévision de ventes tirées de ses activités dans le logiciel.

A Wall Street, le Dow Jones gagne 0,63% à 15.568,65 points et le Standard & Poor's progresse de 0,56% vers 15h50 GMT.

L'indice des conditions d'activité dans la région de Philadelphie, qui reflète généralement bien les perspectives sur l'économie américaine, a largement dépassé les attentes en juillet et les inscriptions au chômage ont baissé plus que prévu la semaine dernière.

Les investisseurs surveillent également les propos de Ben Bernanke, qui s'exprimer aujourd'hui devant une commission du Sénat, et qui a déclaré mercredi qu'il prévoyait toujours de commencer à diminuer le rythme des rachats d'actifs de la Fed dans le courant de l'année, tout en laissant ouverte la possibilité de modifier ses plans.

Sur le marché obligataire, les futures sur le Bund allemand gagnent du terrain depuis les déclarations de Ben Bernanke, et se maintiennent au-dessus de 144. Les obligations portugaises se renforcent alors qu'un accord gouvernemental semble se préciser à Lisbonne.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES