Les grands miniers accroissent leur production de minerai de fer

mercredi 17 juillet 2013 11h23
 

par James Regan

SYDNEY (Reuters) - Les géants miniers BHP Billiton, Rio Tinto et Vale ne cessent d'augmenter leur production de minerai de fer, au risque de submerger le deuxième marché mondial de matières premières.

Sur le marché du transport maritime, les prix du minerai de fer, qui ont déjà baissé de 10% depuis le début de l'année, devraient descendre d'ici 2013 à leur plus bas niveau depuis quatre ans.

Dans le même temps, le ralentissement de l'activité industrielle en Chine, premier débouché pour ce marché, affaiblit la demande générale de minerai de fer.

Mercredi pourtant, le groupe anglo-australien BHP a annoncé une production annuelle sans précédent de 187 millions de tonnes, soit une hausse de 9%, et il prévoit de l'accroître à 220 millions d'ici la fin 2013.

Son concurrent brésilien Vale, premier producteur mondial de minerai de fer, a obtenu l'accord des autorités brésiliennes pour engager un projet de développement de sa mine de Carajas pour un montant équivalent à 14,8 milliards d'euros.

Rio Tinto, enfin, compte poursuivre des projets d'augmentation de sa production d'au moins 10% dans le secteur, afin de porter sa capacité annuelle à 290 millions de tonnes d'ici fin septembre.

ÉCONOMIES D'ÉCHELLE

Apparemment paradoxale, cette tendance s'explique par une stratégie de "rééquilibrage" qui a pour objectif de permettre aux grands groupes d'améliorer leurs marges d'exploitation, afin d'empêcher l'entrée sur le marché de plus petits concurrents ou le lancement de nouveaux projets.   Suite...

 
BHP Billiton affiche une production annuelle sans précédent de minerai de fer à 187 millions de tonnes, soit une hausse de 9%. Le groupe anglo-australien annonce également que le développement de ses opérations australiennes se déroule plus vite que prévu. /Photo d'archives/REUTERS/Mick Tsikas