14 juillet 2013 / 14:24 / il y a 4 ans

Des actionnaires de Praktiker voudraient racheter les créances

Un actionnaire important de Praktiker envisage de racheter les créances des banques pour sauver la chaîne allemande de magasins de bricolage, selon le Bild. /Photo prise le 11 juillet 2013/Tobias Schwarz

FRANCFORT (Reuters) - Un actionnaire important de Praktiker envisage de racheter les créances des banques pour sauver la chaîne de magasins de bricolage, rapportait le Bild samedi.

"Un dépôt de bilan ne signifie pas la fin. Ensemble avec d'autres investisseurs, nous envisageons de racheter les créances détenues par les banques", a dit Isabella de Krassny.

Cette dernière et son époux Alain de Krassny détiennent ensemble 15% du capital de la troisième chaîne de magasins de bricolage allemande, selon des données de Thomson Reuters.

Tous les magasins de Praktiker resteront ouverts durant la période d'examen de ses comptes devant aboutir à élucider s'il est possible de le restructurer ou pas, a déclaré vendredi son administrateur judiciaire.

Praktiker a annoncé jeudi avoir demandé à un tribunal de Hambourg d'ouvrir une procédure de dépôt de bilan pour ses enseignes Praktiker et extra-BAU+HOBBY liée à un endettement excessif, après l'échec des négociations avec ses créanciers.

Arno Schütze, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below