Les banques ont soutenu Wall Street en clôture face à Boeing

vendredi 12 juillet 2013 22h25
 

par Alison Griswold

NEW YORK (Reuters) - Wall Street est parvenue vendredi à prolonger une série de six hausses d'affilée, à la suite des résultats solides de JPMorgan Chase et de Wells Fargo, tandis que l'action Boeing elle a au contraire sensiblement baissé en raison d'un 787 Dreamliner qui a pris feu à Heathrow.

La "saison" des résultats trimestriels est maintenant lancée et les analystes projettent, pour les sociétés composant l'indice S&P-500, une croissance des bénéfices de 2,8% et des chiffres d'affaires de 1,5%, selon des données de Thomson Reuters.

Le Dow et le S&P-500 ont terminé à des records jeudi, en réaction aux déclarations du président de la Réserve fédérale Ben Bernanke. Celui-ci avait dit mercredi que la politique monétaire de Fed resterait hautement accommodante sur un "avenir proche".

Durant les trois dernières semaines, le S&P-500 a effacé le recul de près de 6% déclenché fin mai lorsque Ben Bernanke avait évoqué pour la première fois la perspective de réduire l'aide à l'économie de la Fed sous la forme de rachats obligataires. Le S&P500 a ainsi gagné 3,8% durant les six séances précédentes.

Le Dow Jones a pris 3,38 points (0,02%) à 15.464,30, tandis que le S&P-500 a progressé de 5,17 points (0,31%) à 1.680,19 et que le Nasdaq Composite a gagné 21,78 points (0,61%) à 3.600,08. Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a gagné 2,1%, le S&P-500 2,9% et le Nasdaq 3,5%.

JPMorgan Chase et Wells Fargo ont fait état vendredi de profits supérieurs aux attentes grâce à la baisse du coût du risque mais leur activité hypothécaire a été affectée par la remontée des taux longs.

La première a perdu 0,3% à 54,97 dollars, tandis que la seconde a progressé de 1,77% à 42,63 dollars. L'indice S&P des financières a gagné 0,8%.

BOND D'ALEXION   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS