Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 11 juillet 2013 19h13
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,74% à 3.868,98 points après les déclarations de Ben Bernanke, le président de la Fed, qui a indiqué que l'amorce d'une sortie de sa politique monétaire ultra-accommodante n'était pas envisageable dans un avenir proche.

* Les ressources de base (+3,9%), qui ont signé la plus forte hausse sectorielle en Europe, ont été les grandes gagnantes de la séance.

* ARCELORMITTAL (+3,93% à 9,423 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40, tandis qu'ERAMET (+4,93% à 69,14 euros) et APERAM (+5,02% à 8,632 euros) ont fini en tête des meilleures performances du SBF 120.

* TECHNIP (+2,28% à 84,84 euros) a fini parmi les plus fortes progression du CAC 40, de même que VALLOUREC (+1,85% à 41,86 euros) et, dans le même secteur des services pétroliers, CGG s'est adjugé 2,79% à 19,165 euros.

* Le SECTEUR IMMOBILIER européen (+1,43%) a également été porté par les déclarations de Ben Bernanke et la détente des taux d'intérêt qu'elles ont provoquée.

* UNIBAIL-RODAMCO a gagné 1,98% à 188,1 euros et, hors CAC 40, SILIC a pris 3,57% à 85,57 euros, ICADE 3,24% à 67,52 euros, FONCIERE DES REGIONS 2,59% à 61,5 euros, GECINA 2,05% à 90,96 euros.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT s'est adjugé 2,23% à 9,579 euros, Goldman Sachs, qui a relevé son conseil sur la valeur de "neutre" à "acheter, jugeant attrayant le profil risque-rendement du numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets . Le titre a ainsi poursuivi une remontée engagée vendredi dernier et qui atteint près de 12% en moins d'une semaine.

* RENAULT (-2,1% à 56,05 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, Bernstein ayant abaissé son conseil sur le titre, de "performance en ligne" à "sous-performance" en estimant que le niveau de l'euro risque d'avoir un impact sur ses gains en yen et dans les pays émergents

* AXA (-1,77% à 16,10 euros) a accusé la deuxième plus forte baisse, l'ensemble du secteur des assurances européen (-0,05%) ayant été le seul à finir dans le rouge.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS