Avertissement de l'UE à Berlin sur le R134a utilisé par Mercedes

mardi 9 juillet 2013 18h29
 

par Barbara Lewis et Andreas Cremer

BRUXELLES/BERLIN (Reuters) - La Commission européenne a prévenu l'Allemagne qu'elle était exposée à une procédure tenant au refus de Daimler de retirer un réfrigérant interdit, décision qui a poussé la France à surseoir à l'homologation de certains modèles de Mercedes.

Les autorités françaises ont refusé d'homologuer les nouvelles Classe A, Classe B et SL assemblées depuis le 12 juin alors que leur commercialisation a été approuvée en Allemagne, a expliqué la semaine dernière un porte-parole de Daimler.

L'exécutif européen a également confirmé mardi cette décision française, qui atteste des tensions existant entre l'Allemagne et ses voisins européens sur l'évolution technique et réglementaire de l'industrie automobile.

Daimler, appuyé par Berlin, continue d'utiliser le fluide R134a en violation d'une nouvelle directive européenne sur les émissions de gaz à effet de serre.

Si cette infraction est confirmée, Bruxelles "pourrait prendre les mesures qui s'imposent, y compris une procédure d'infraction appropriée" à l'encontre de l'Allemagne, a dit à Reuters Carlo Corazza, porte-parole de la CE.

Des hauts fonctionnaires de plusieurs ministères français se sont refusé à tout commentaire. Interrogé lundi au sujet du refus d'homologation, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a dit qu'il n'en avait pas été informé.

Le refus d'homologation français, en vigueur depuis le 12 juin, commence à affecter les livraisons, selon un porte-parole du groupe industriel allemand, ajoutant qu'il n'avait pas connaissance d'une telle restriction dans d'autres Etats de l'Union européenne.

Daimler explique son refus de retirer le R134a pour des motifs de sécurité. Le 1234yf, seul réfrigérant alternatif et autorisé produit par Honeywell et DuPont, peut émettre du fluorure d'hydrogène toxique lorsqu'il brûle.   Suite...

 
Une Mercedes-Benz classe S dans une usine à Sindelfingen, près de Stuttgart. La Commission européenne a prévenu l'Allemagne qu'elle était exposée à une procédure tenant au refus de Daimler de retirer le R134a, un réfrigérant qui viole une nouvelle directive européenne sur les émissions de gaz à effet de serre. La France a pris la décision de surseoir à l'homologation de certains modèles de Mercedes. /Photo prise le 12 juin 2013/REUTERS/Michaela Rehle