8 juillet 2013 / 20:37 / il y a 4 ans

Wall Street finit en hausse avant la saison des résultats

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse lundi pour la troisième séance consécutive, toujours soutenue par les statistiques meilleures que prévu sur l'emploi de vendredi et alors qu'Alcoa s'apprête à ouvrir le bal des résultats du deuxième trimestre.

Le recul de 3,64% d'Intel a toutefois limité les gains sur le Nasdaq. Evercore Partners qui est passé à la vente sur la valeur, estimant que la demande de PC ralentirait encore dans les mois à venir. Le premier fabricant mondial de microprocesseurs publie ses résultats le 17 juillet.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 88,85 points, soit 0,59%, à 15.224,69. Le S&P-500, plus large, a gagné 8,57 points, soit 0,53%, à 1.640,46.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 5,45 points (+0,16%) à 3.484,83.

L'indice S&P est en recul de 2% par rapport à son plus haut atteint en mai, alourdi par la perspective d'un arrêt progressif des injections de liquidités de la Réserve fédérale, qui ont très largement contribué au "rally" boursier des derniers mois.

"Pour le moment, des chiffres de l'emploi meilleurs que prévus l'emportent sur les craintes de voir les rachats d'actifs de la Fed prendre fin", note Paul Brigandi de Direxion Funds.

L'économie américaine a créé 195.000 emplois non-agricoles le mois dernier, soit 30.000 de plus qu'attendu par le marché, selon les données publiées vendredi.

Ces chiffres confortent le scénario d'une accélération de la reprise même s'ils ravivent chez certains les craintes de voir la Fed réduire son soutien aux marchés.

Aux valeurs, Alcoa s'est octroyé 1,4% avant la publication de ses comptes du deuxième trimestre après Bourse. Le groupe lance, comme de coutume, la saison des résultats aux Etats-Unis.

Les résultats de l'ensemble des composantes de l'indice S&P-500 sont pour le moment prévus en progression de 2,9% par rapport au deuxième trimestre 2012, avec une augmentation limitée à 1,6% des chiffres d'affaires trimestriels.

Dell a rebondi de 3,1% à 13,435 dollars alors que la société de conseil aux investisseurs ISS recommande l'offre de rachat du fondateur Michael Dell associé au fonds Silver Lake, la jugeant plus sûre que la proposition concurrente de Carl Icahn et Southeastern Asset Management.

L'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard a reculé de 1,36%. Selon le Financial Times, Vivendi cherche des solutions pour dégager du cash de sa filiale après avoir échoué à vendre sa participation de 61%.

Leah Schnurr, Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below