Carney fait ses débuts à la BoE en s'inquiétant des taux longs

jeudi 4 juillet 2013 23h17
 

LONDRES (Reuters) - La récente hausse des taux longs n'est pas justifiée par la situation de l'économie britannique, a estimé jeudi la Banque d'Angleterre (BoE) à l'issue du premier comité de politique monétaire depuis la prise de fonction de son nouveau gouverneur Mark Carney.

La banque centrale britannique a laissé entendre qu'elle donnerait plus d'indications sur les taux d'intérêt le mois prochain.

Le comité de politique monétaire s'est prononcé contre une réactivation de son programme d'achats d'actifs et a maintenu son taux directeur au plus bas record de 0,5%, comme cela était largement attendu.

De manière inhabituelle, le comité a publié un communiqué bien qu'aucune modification de politique monétaire n'ait été décidée.

"Le mouvement haussier significatif" des rendements pèsera sur les anticipations de la BoE sur la croissance et l'inflation, indique le communiqué.

"Du point de vue du comité, la hausse induite de la trajectoire future anticipée du taux directeur n'est pas justifiée par l'évolution récente de l'économie nationale", poursuit le communiqué.

La livre sterling a chuté à un plus bas d'un mois contre le dollar et le rendement des obligations d'Etat britanniques (gilts) a nettement reculé, les investisseurs interprétant le communiqué comme un signe avant-coureur d'initiatives de la BoE pour repousser dans le temps les anticipations sur le moment où elle pourrait être amenée à relever son taux d'intervention.

Le ministre britannique des Finances George Osborne a donné comme feuille de route à Mark Carney d'accélérer la reprise encore faible de l'économie et lui a demandé de lui faire un rapport le mois prochain sur l'opportunité pour la BoE de donner des indications plus détaillées sur la trajectoire future des taux d'intérêt.

La Comité de politique monétaire a dit que ce débat pourrait affecter sa prochaine décision sur les taux d'intérêt, le 1er août. "Cette analyse aura un impact important sur les discussions de politique (monétaire) du comité en août", a souligné la BoE.   Suite...

 
La récente hausse des taux longs n'est pas justifiée par la situation de l'économie britannique, a estimé jeudi la Banque d'Angleterre (BoE) à l'issue du premier comité de politique monétaire depuis la prise de fonction de son nouveau gouverneur Mark Carney. /Photo prise le 1er juillet 2013/REUTERS/Jason Alden/pool