Pfizer et Novartis, comme Amgen, s'intéresseraient à Onyx

mardi 2 juillet 2013 08h08
 

par Soyoung Kim et Jessica Toonkel

NEW YORK (Reuters) - Onyx Pharmaceuticals, dont les anticancéreux sont considérés comme une prometteuse source de revenus potentielle, suscite l'intérêt de plusieurs grands noms de la pharmacie, comme Pfizer et Novartis, a-t-on appris de deux sources proches du dossier lundi.

Onyx, une société de biotechnologies dont la capitalisation avoisine désormais 9,5 milliards de dollars (7,3 milliards d'euros), s'est mis en vente dimanche en évoquant des "manifestations d'intérêt" de plusieurs entreprises, après avoir rejeté une offre d'achat hostile d'Amgen à 8,7 milliards de dollars, qu'il a jugée trop basse.

Pfizer, qui doit payer des royalties à Onyx sur un traitement expérimental du cancer du sein, et Novartis figurent parmi les parties intéressées, ont expliqué les deux sources.

Une troisième source a expliqué que l'offre à 120 dollars par action présentée par Amgen en juin était la première et qu'Amgen n'avait pas spécifié qu'il s'agissait de la dernière. Cette source a ajouté s'attendre à ce qu'Amgen participe au processus d'enchères.

Onyx, basée à San Francisco, pourrait aussi susciter l'intérêt de groupes tels que Bayer, AstraZeneca et Merck & Co, ont dit plusieurs personnes au fait du dossier.

Toutes ces sources ne sont pas autorisées à s'exprimer publiquement et ont requis l'anonymat.

Onyx s'est refusé à tout commentaire.

Amgen, Pfizer, Novartis, Bayer et Merck ont refusé de s'exprimer. AstraZeneca n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire.   Suite...