Moindre contraction de l'industrie confirmée en juin en France

lundi 1 juillet 2013 11h00
 

PARIS (Reuters) - Le ralentissement de la contraction de l'activité dans le secteur manufacturier français au mois de juin est confirmé au vu des résultats définitifs de l'enquête PMI Markit/CDAF publiés lundi.

L'indice PMI sectoriel définitif est ressorti à 48,4, son plus haut niveau depuis seize mois, après 46,4 en mai et 48,3 en estimation flash.

Il demeure toutefois sous le seuil de 50 qui sépare croissance et contraction de l'activité.

"La principale contribution (à l'amélioration) provient du ralentissement de la baisse des nouvelles commandes, avec une demande interne montrant des signes de raffermissement et compensant une baisse plus marquée des exportations", a déclaré Jack Kennedy, économiste de Markit.

Le sous-indice des nouvelles commandes s'est établi à son plus haut niveau depuis février 2012.

Ce début d'amélioration des perspectives s'accompagne d'un ralentissement du rythme des destructions d'emploi, revenu en juin à un plus bas de quinze mois.

Marc Joanny, édité par Dominique Rodriguez

 
Le ralentissement de la contraction de l'activité dans le secteur manufacturier français au mois de juin est confirmé au vu des résultats définitifs de l'enquête PMI Markit/CDAF publiés lundi. L'indice PMI sectoriel définitif est ressorti à 48,4, son plus haut niveau depuis seize mois, après 46,4 en mai et 48,3 en estimation flash. /Photo d'archives/REUTERS