Les valeurs du jour à la clôture de la Bourse de Paris

vendredi 28 juin 2013 18h47
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,62% à 3.738,91 points, les investisseurs ayant opté pour la prudence alors que la Réserve fédérale américaine a signalé la fin prochaine de sa politique monétaire d'assouplissement quantitatif (QE).

Sur la semaine, le CAC 40 a gagné 2,21%. L'indice a perdu 5,31% au mois de juin, sa plus forte baisse mensuelle depuis mai 2012. Il a gagné 0,2% sur le trimestre et 2,69% depuis le début de l'année.

* Dans ce contexte, les VALEURS BANCAIRES et certaines CYCLIQUES ont pesé.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-4,17% à 26,4 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et a été le principal contributeur au recul. CRÉDIT AGRICOLE a perdu 2,02% à 6,603 euros et BNP PARIBAS 1,34% à 41,975.

Du côté des cycliques, RENAULT a perdu 2,31% à 51,7 euros, VALLOUREC 2,21% à 38,875 euros, MICHELIN 2,05% à 68,7 euros, SCHNEIDER ELECTRIC 2,04% à 55,73 euros.

* RENAULT a profité de la hausse de Nissan à la Bourse de Tokyo (+3,5%), une progression due à de bons indicateurs économiques japonais et alors que les deux groupes ont réalisé un record de 2,69 milliards d'euros de synergies en 2012.

* CAPGEMINI a perdu 3,01% à 37,55 euros, pénalisé par son concurrent Accenture, qui a abaissé sa prévision de résultat annuel en raison du recul des dépenses des clients de son activité de conseil et après avoir enregistré des revenus inférieurs aux attentes des analystes pour son troisième trimestre fiscal.

* À la hausse, ACCOR (+1,62% à 27,035 euros) a fini en tête du CAC 40, la valeur ayant clôturé la veille au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours (alors à 26,54 euros).

* EDF a pris 1,39% à 17,835 euros. Exane BNP Paribas a relevé son objectif de cours sur le titre de 21 à 24 euros, le broker jugeant peu chère la valeur et estimant que les dépenses d'investissements actuelles réalisées dans le nucléaire porteront leurs fruits à l'avenir.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS