Les prix à la consommation ont cessé de baisser au Japon

vendredi 28 juin 2013 10h25
 

par Tetsushi Kajimoto et Kaori Kaneko

TOKYO (Reuters) - Les prix à la consommation ont cessé de baisser en mai pour la première fois en sept mois au Japon, les offres d'emploi non satisfaites y sont à un pic de cinq ans et la production industrielle a connu sa plus vive accélération en deux ans le mois dernier, selon des indicateurs publiés vendredi qui ont soutenu la Bourse de Tokyo.

Toutes ces données semblent en effet indiquer que la politique de relance initiée par le Premier ministre Shinzo Abe continue de porter ses fruits même si bon nombre d'investisseurs restent sceptiques.

Il y a plus d'un mois, les chiffres du produit intérieur brut (PIB) du premier trimestre avaient montré que le Japon avait connu sur cette période une croissance plus forte que les Etats-Unis pour le deuxième trimestre consécutif. Shinzo Abe est arrivé au pouvoir en décembre 2012.

L'un des principaux objectifs des "Abenomics" est de sortir la troisième économie mondiale du phénomène de déflation qui la plombe depuis près de 15 ans.

L'action de la Banque du Japon s'inscrit au coeur de cette politique. Début avril, cette dernière a annoncé une refonte de sa politique monétaire qui, via le rachat de plus de 7.000 milliards de yens (53,8 milliards d'euros) d'obligations souveraines à long terme par mois, vise à porter le taux d'inflation à 2% en 2015.

Le mois dernier, les prix à la consommation sous-jacents (hors produits alimentaires frais mais avec l'inclusion du poste énergétique) sont restés inchangés, conformément aux attentes, après un recul de 0,4% en avril.

Ceci étant dit, si on exclut également l'énergie du calcul, les prix à la consommation ont baissé de 0,4% sur un an en mai, soit un repli moins marqué qu'en avril (-0,6%).

"Les données (en matière d'inflation) sont surtout le fait des prix de l'énergie (...) Il est possible que la BoJ assouplisse à nouveau (sa politique monétaire) en cours d'année, quand il sera avéré que l'élan pour aller vers son objectif de prix n'est pas assez porteur", a déclaré Norio Miyagawa, économiste chez Mizuho Securities Research & Consulting.   Suite...

 
Les prix à la consommation ont cessé de baisser en mai pour la première fois en sept mois au Japon. Cette donnée, combinée à d'autres indicateurs positifs, semble indiquer que la politique de relance initiée par le Premier ministre Shinzo Abe pour sortir de la déflation qui plombe le pays depuis près de 15 ans continue de porter ses fruits, même si bon nombre d'investisseurs restent sceptiques. /Photo prise le 28 juin 2013/REUTERS/Yuya Shino