Bankia sort du capital d'IAG pour 675 millions d'euros

jeudi 27 juin 2013 11h07
 

MADRID (Reuters) - La banque espagnole Bankia a cédé jeudi à des investisseurs institutionnels sa participation de 12,1% dans International Airlines Group (IAG), la maison mère de British Airways et Iberia, pour un montant de 675 millions d'euros.

L'opération pourrait déstabiliser au moins temporairement le capital du groupe de transport aérien car la participation de Bankia permettait à l'Etat espagnol de conserver une influence directe sur la gestion d'IAG.

Bankia, renflouée l'an dernier par l'Etat, est fortement incitée à céder ses participations industrielles mais pour IAG, sa sortie n'intervient pas au meilleur moment.

La semaine dernière, IAG lui-même avait jugé que la situation d'Iberia était critique, la compagnie espagnole perdant de l'argent sur l'ensemble de ses lignes.

"La question clé est de savoir qui sont les acheteurs", a dit Joao Safar, analyste de BPI.

Bankia a précisé avoir vendu ses actions IAG au prix unitaire de 256 pence (3,01 euros), soit avec une décote de 3% sur le cours de clôture de mercredi. La cession se traduira par une plus-value de 167 millions d'euros pour le groupe bancaire.

À la Bourse de Londres, l'action IAG cédait 0,5% à 262,9 pence après l'annonce du prix de vente. À Madrid au même moment, Bankia gagnait 1,9% à 0,595 euro alors que l'indice Stoxx du secteur du transport aérien et du tourisme abandonnait 0,34%.

Le plan stratégique de Bankia élaboré après son sauvetage par l'Etat l'an dernier prévoit huit milliards d'euros de cessions de participations dans des entreprises cotées, parmi lesquelles celle de 5,1% du groupe de services aux collectivités Iberdrola et celle de 20% du groupe de services aux entreprises Indra.

La sortie d'IAG est la première réalisée par le groupe.

Elisabeth O'Leary et Clare Kane, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
La banque espagnole Bankia a cédé jeudi à des investisseurs institutionnels sa participation de 12,1% dans International Airlines Group (IAG), la maison mère de British Airways et Iberia, pour un montant de 675 millions d'euros. /Photo prise le 28 mai 2013/REUTERS/Sergio Perez