Les banquiers européens demandent plus de visibilité

mardi 25 juin 2013 22h07
 

par Matthias Blamont et Laura Noonan

PARIS (Reuters) - Les banquiers européens ont plaidé mardi pour davantage de visibilité en matière de régulation financière au moment où Bruxelles s'emploie à mettre sur pied une "union bancaire" pour la zone euro.

Avec les régulateurs, ils se sont également efforcés de convaincre les investisseurs que les prochains "stress tests" auxquels devront se soumettre les banques seront plus crédibles que par le passé grâce à l'implication de la Banque centrale européenne.

La BCE devrait prendre en charge la supervision des établissements de crédit de la zone euro à partir de la mi-2014, prélude à un système financier plus intégré qui prévoit également un mécanisme commun de résolution, voire un cadre solidaire de garantie des dépôts.

Les banques européennes, qui ont engagé de grandes restructurations depuis le début de la crise avec, notamment, leur adaptation progressive au dispositif de Bâle III, veulent croire que l'environnement réglementaire va commencer à se stabiliser.

"La régulation sera toujours un continuum mais la portée des changements qui a lieu actuellement est sans précédent et il serait extrêmement utile que nous puissions disposer d'un cadre défini", a notamment souligné le président de la banque sino-britannique HSBC, Douglas Flint, en marge d'une réunion de deux jours organisée par l'International Institute of Finance (IIF).

"Si nous voulons des économies à nouveau en croissance - et la distribution de crédit en est une condition - le système doit être stable", a-t-il ajouté.

MEILLEUR DEPART

Pour permettre à la BCE de s'atteler à ses nouvelles tâches de supervision dans de bonne conditions, l'autorité bancaire européenne (EBA) contraindra les banques à effectuer une nouvelle série de tests de résistance (stress tests) - des simulations qui visent à évaluer précisément leur solidité et leur capacité à réagir dans le cadre d'un environnement économique sévèrement dégradé.   Suite...

 
Les banquiers européens appellent à davantage de visibilité en matière de régulation financière au moment où Bruxelles s'emploie à mettre sur pied une "union bancaire" pour la zone euro. Avec les régulateurs, ils se sont également efforcés de convaincre les investisseurs que les prochains "stress tests" auxquels devront se soumettre les banques seront plus crédibles que par le passé grâce à l'implication de la Banque centrale européenne. /Photo d'archives/REUTERS/Alex Grimm