June 24, 2013 / 9:19 PM / 4 years ago

Carrefour envisagerait de se désengager de Chine et de Taiwan

1 MINUTES DE LECTURE

Carrefour étudie la possibilité d'une vente de ses activités en Chine et à Taiwan, qui pourrait se faire par le biais d'une introduction en Bourse à Hong Kong ou par un rapprochement de certains de ces actifs, selon le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du groupe français. Carrefour s'est refusé à tout commentaire. /Photo prise le 30 avril 2013/Charles Platiau

(Reuters) - Carrefour étudie la possibilité d'une vente de ses activités en Chine et à Taiwan, qui pourrait se faire par le biais d'une introduction en Bourse à Hong Kong ou par un rapprochement de certains de ces actifs, rapporte lundi le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du groupe français.

Une introduction en Bourse pourrait permettre au numéro deux mondial de la grande distribution de lever un milliard de dollars (environ 762 millions d'euros), précise le quotidien, citant une source. Il ajoute que le projet n'en est qu'à un stade préliminaire.

Carrefour n'a pas encore mandaté de banques, précise le Wall Street Journal.

Carrefour s'est refusé à tout commentaire.

Le groupe a vendu l'an dernier ses activités en Malaisie et en Indonésie, ainsi qu'en Colombie, et il est repassé cette année sous le seuil de 50% dans sa coentreprise en Turquie.

Karen Rebelo et Abhirup Roy, avec Dominique Vidalon à Paris; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below