24 juin 2013 / 06:29 / il y a 4 ans

Offre de 7,7 milliards d'euros de Vodafone sur Kabel Deutschland

par Kate Holton

Vodafone a conclu un accord avec Kabel Deutschland en vue du rachat du câblo-opérateur allemand pour un montant de 7,7 milliards d'euros, renchérissant ainsi sur la contre-offre de dernière minute de l'américain Liberty Global. /Photo prise le 25 février 2013/REUTERS/Lisi Niesner

LONDRES (Reuters) - Vodafone a annoncé lundi avoir conclu un accord avec Kabel Deutschland, portant sur le rachat du câblo-opérateur allemand pour 7,7 milliards d‘euros, une surenchère sur la contre-offre de dernière minute de l‘américain Liberty Global.

Le groupe britannique, numéro deux mondial de la téléphonie mobile, propose un prix de 87 euros par action en numéraire, pour améliorer son offre globale incluant télévision, lignes fixes et haut débit pour sa clientèle mobile en Europe.

Vodafone, qui vient de racheter Cable Wireless Worldwide, réalise ainsi sa plus grosse opération depuis son entrée en Inde en 2007. Il financera l‘opération avec sa trésorerie actuelle et avec des lignes de crédit bancaires non encore utilisées.

Toutefois, l‘opérateur paie un prix élevé pour les quelque 8,5 millions de clients de la société allemande, qu‘il avait déjà envisagée de racheter avant son introduction en Bourse à 22 euros par action réalisée en mars 2010.

Selon un trader, l‘offre valorise Kabel 12 fois ses résultats récurrents attendus pour 2013, avec une prime de 35% par rapport à la moyenne du secteur.

Mais avec la prise en compte des synergies attendues par Vodafone de l‘intégration de Kabel, ce ratio retombe à 8,5 fois.

“Nous pensons qu‘il s‘agit d‘une opération correcte pour Vodafone”, a souligné le trader.

Le titre de la société allemande s‘échangeait autour de 63 euros avant l‘annonce en février de l‘intérêt de Vodafone.

Le groupe britannique a dû relever son offre à la suite de l‘arrivée de Liberty Global, qui a présenté il y a une semaine une offre préliminaire à 85 euros par action, représentant un total de 7,5 milliards d‘euros.

Kabel Deutschland avait rejeté une première proposition de 7,2 milliards soumise par Vodafone.

TOUTES LES CHANCES DE L‘EMPORTER

Vers 9h30 GMT, l‘action Vodafone progressait de 0,17% à 176,06 pence à la Bourse de Londres et tandis que le titre Kabel avançait de 1,77% à 85,59 euros Francfort.

L‘indice regroupant les valeurs télécoms européennes cédait 0,53% et celui des médias reculait de 0,84%.

“La demande des ménages et des entreprises allemandes de services à haut débit continue de croître de manière substantielle, les clients se connectant de plus en plus sur les services TV, fixes et mobiles sur une variété de supports”, a déclaré le directeur général de Vodafone Vittorio Colao.

“Le rapprochement de Vodafone Allemagne et de Kabel Deutschland nous permettra d‘améliorer notre offre pour répondre à ces besoins”, a-t-il ajouté dans un communiqué.

Le conseil de Kabel Deutschland a annoncé qu‘il s‘attendait à recommander l‘offre de Vodafone, même si certains analystes estiment que Liberty Global, qui a multiplié les acquisitions en Europe ces derniers temps, pourrait revenir à l‘attaque avec une contre-offre. Toutefois, le groupe américain risquerait d‘être confronté à d‘importants obstacles réglementaires.

“L‘offre de Vodafone a toutes les chances de l‘emporter sur une éventuelle offre de Liberty Global, dans la mesure où elle est en numéraire et qu‘elle ne rencontrera pas d‘obstacles au niveau de la réglementation antitrust,” estime un actionnaire de Vodafone and Kabel Deutschland qui n‘a pas voulu être identifié.

Les autorités allemandes de la concurrence ont annoncé dans la foulée qu‘elles devraient être chargées d‘étudier et de donner leur avis sur ce projet de rapprochement.

La Commission européenne, qui protège la libre concurrence transfrontalière dans la région, devrait s‘en remettre à l‘Office allemand des cartels dans la mesure où l‘accord touchera surtout le marché allemand, a dit un porte-parole.

L‘entité résultant de la fusion des deux sociétés pèsera un chiffre d‘affaires (pro forma) de 11,5 milliards d‘euros, avec 32,4 millions de clients mobiles, cinq millions d‘abonnés au haut débit et 7,6 millions de clients télévision.

Vodafone a dit anticiper des synergies annuelles de 300 millions d‘euros (hors coûts d‘intégration) à partir de la quatrième année suivant la finalisation de la fusion.

Le groupe estime en outre qu‘il y a un potentiel de synergies de ventes de 1,5 milliard d‘euros à tirer de la vente croisée de produits et d‘une meilleure fidélisation des clients.

Kabel Deutschland a annoncé lundi, peu après l‘annonce, une hausse de 8,4% son bénéfice brut d‘exploitation (Ebitda) pour l‘exercice 2012/2013 à 862 million d‘euros, sur un chiffre d‘affaires en progression de 7,7% à 1,83 milliard d‘euros.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below