Wall Street met une halte à sa chute initiée par la Fed

vendredi 21 juin 2013 22h26
 

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Le Dow Jones et le S&P 500 ont mis fin vendredi à la spirale baissière dans laquelle la Réserve fédérale les avait plongés mercredi mais le Nasdaq Composite, troisième indice principal de Wall Street, a encore baissé sous le coup du plongeon de l'action Oracle.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,28%, soit 41,08 points, à 14.799,40. Le S&P-500, plus large, a pris 4,24 points, soit 0,27%, à 1.592,43. En revanche, le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 7,39 points (-0,22%) à 3.357,25.

Sur l'ensemble de la semaine, le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, a perdu 2,1%, soit sa plus mauvaise performance hebdomadaire depuis novembre. Le Dow Jones a cédé 1,8% sur la période et le Nasdaq 1,9%.

Le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke a déclaré mercredi que la banque centrale américaine pourrait commencer à revoir à la baisse son programme de rachats d'actifs plus tard dans l'année avant d'y mettre un terme vers la mi-2014.

Comme ce qui était redouté par les investisseurs, Ben Bernanke a donc précisé le calendrier prévisible de retrait progressif des mesures de soutien de la banque centrale américaine; il avait déjà dit le 22 mai qu'une telle perspective ne saurait tarder.

Sur les séances de mercredi et de jeudi, le Dow a perdu un total de 3,7% et le S&P 3,9%.

Et, depuis son record de clôture de 1.669,16 points établi le 21 mai, le S&P a perdu 4,6%. Ceci étant dit, depuis le début de l'année, il est encore en hausse de 11,7%.

L'ensemble des indices de Wall Street a passé une partie de la journée dans le rouge avant qu'une analyse publiée par le Wall Street Journal disant que les intervenants de marché avaient peut-être mal interprété le message de la Fed ne vienne rassurer les esprits.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS