Le titre Fnac dévisse au premier jour de sa cotation

jeudi 20 juin 2013 10h18
 

PARIS (Reuters) - L'action Fnac dévisse jeudi au premier jour de sa cotation après sa scission du groupe Kering (ex-PPR).

Le prix de référence du distributeur de produit culturels avait été fixé à 22 euros par action, valorisant le groupe à 365 millions, un montant inférieur aux 400 millions d'euros attendus par le marché.

Le titre abandonne 11,36% à 19,50 euros à 10h06, dans un marché en baisse de 1,9%.

Un trader parisien souligne que la baisse du titre aurait été encore plus forte si le prix de référence n'avait pas été fixé aussi bas.

"Le management a décidé d'introduire la société à un niveau inférieur aux 400 millions d'euros envisagés par le marché pour éviter une trop grosse baisse pour le premier jour de cotation", commente-t-il.

La mise en Bourse du distributeur de produits culturels s'annonçait difficile.

De l'avis général, le groupe a peu d'atouts pour convaincre les investisseurs du potentiel d'une enseigne exposée à des marchés déclinants.

Le titre subit, comme attendu, des ventes massives de la part des investisseurs détenant des titres Kering exposés au CAC, au secteur du luxe ou aux grandes capitalisations.

"La baisse de l'action n'a rien d'étonnant car personne ne voulait de la Fnac", commente un gérant à Paris.   Suite...

 
L'action Fnac dévisse jeudi au premier jour de sa cotation après sa scission du groupe Kering (ex-PPR). /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen