18 juin 2013 / 16:54 / il y a 4 ans

Les ventes d'habillement ont chuté de 10% en mai

PARIS (Reuters) - Les ventes de textile-habillement ont chuté de 10% en France au mois de mai, plombées par une conjoncture dégradée et une météo exécrable, selon les chiffres provisoires établis par l‘Institut français de la mode (IFM).

Les ventes de textile-habillement ont chuté de 10% en France au mois de mai, plombées par une conjoncture dégradée et une météo exécrable, selon les chiffres provisoires établis par l'Institut français de la mode. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Sur les cinq premiers mois de l‘année, le recul pourrait atteindre environ 4%, a précisé à Reuters Gildas Minvielle, responsable de l‘observatoire économique de l‘IFM.

Tous les circuits de distribution ont été touchés, allant d‘une baisse de 14% en valeur pour les magasins dits “populaires” (chaînes à la périphérie des grandes villes comme Kiabi ou La Halle aux Vêtements) à un recul de 7% pour les grands magasins, qui avaient jusqu‘ici bien résisté grâce à la clientèle touristique.

“Le printemps a été pourri dans tous les sens du terme (...) Le facteur météo a été d‘autant plus pénalisant que nous sommes dans un contexte de crise assez aigu”, a-t-il précisé.

Le marasme qui frappe les ventes de mode pourrait conduire l‘IFM à revoir en baisse ses prévisions pour l‘ensemble de l‘année.

“Il se peut que notre prévision ait été un peu optimiste”, a précisé Gildas Minvielle.

L‘IFM avait tablé, en novembre dernier, sur un recul du marché de l‘ordre de 2% en 2013.

Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below