Les ventes d'habillement ont chuté de 10% en mai

mardi 18 juin 2013 19h04
 

PARIS (Reuters) - Les ventes de textile-habillement ont chuté de 10% en France au mois de mai, plombées par une conjoncture dégradée et une météo exécrable, selon les chiffres provisoires établis par l'Institut français de la mode (IFM).

Sur les cinq premiers mois de l'année, le recul pourrait atteindre environ 4%, a précisé à Reuters Gildas Minvielle, responsable de l'observatoire économique de l'IFM.

Tous les circuits de distribution ont été touchés, allant d'une baisse de 14% en valeur pour les magasins dits "populaires" (chaînes à la périphérie des grandes villes comme Kiabi ou La Halle aux Vêtements) à un recul de 7% pour les grands magasins, qui avaient jusqu'ici bien résisté grâce à la clientèle touristique.

"Le printemps a été pourri dans tous les sens du terme (...) Le facteur météo a été d'autant plus pénalisant que nous sommes dans un contexte de crise assez aigu", a-t-il précisé.

Le marasme qui frappe les ventes de mode pourrait conduire l'IFM à revoir en baisse ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

"Il se peut que notre prévision ait été un peu optimiste", a précisé Gildas Minvielle.

L'IFM avait tablé, en novembre dernier, sur un recul du marché de l'ordre de 2% en 2013.

Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez

 
Les ventes de textile-habillement ont chuté de 10% en France au mois de mai, plombées par une conjoncture dégradée et une météo exécrable, selon les chiffres provisoires établis par l'Institut français de la mode. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes