Plongeon de Saipem après l'avertissement sur ses résultats

lundi 17 juin 2013 18h54
 

par Lisa Jucca et Giancarlo Navach

MILAN (Reuters) - Saipem a plongé de 29% en Bourse lundi à la suite d'un deuxième avertissement sur ses résultats en moins de cinq mois, entraînant d'autres valeurs du secteur des services pétroliers.

Le numéro un du secteur en Europe a évoqué des problèmes avec des contrats en Algérie, au Mexique et au Canada.

Le groupe, détenu à 43% par la compagnie pétrolière italienne Eni, a clôturé en baisse de 29,19% à la Bourse de Milan, à 14,24 euros, entraînant l'Eni (-2,14%) qui a accusé la plus forte baisse de l'EuroStoxx 50.

A Paris, Technip, bien qu'ayant réaffirmé dimanche ses propres objectifs de résultats, a cédé 1,67%, la plus forte baisse du CAC, et à Londres le groupe d'équipements pétroliers Petrofac a abandonné 2,72%.

Saipem a annoncé vendredi soir s'attendre désormais à une perte nette de 300 à 350 millions d'euros cette année, en raison notamment de la détérioration de ses relations avec l'Algérie.

La société fait l'objet d'enquêtes pour corruption en Italie et en Algérie au sujet de contrats passés avec la compagnie gazière Sonatrach, un partenaire de longue date.

REDRESSEMENT PROMIS EN 2014

Saipem avait déjà surpris en avertissant sur ses résultats en janvier, ce qui avait fait plonger son titre de 34% en une séance. Son second "profit warning" a suscité de la colère.   Suite...

 
Saipem, détenu à 43% par la compagnie pétrolière italienne Eni, a plongé de 29% lundi en Bourse à la suite d'un deuxième avertissement sur ses résultats en moins de cinq mois. Le numéro un du secteur en Europe a évoqué des problèmes avec des contrats en Algérie, au Mexique et au Canada. /Photo prise le 8 février 2013/REUTERS/Alessandro Bianchi