Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

lundi 17 juin 2013 08h58
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, attendue en hausse à l'ouverture après sa baisse de la semaine dernière, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 prenant 0,6% vers 8h40. L'attention des investisseurs restera tournée vers les Etats-Unis et la réunion du comité de politique monétaire de la Fed mardi et mercredi.

* AERONAUTIQUE-DASSAULT AVIATION, EADS et l'italien Finmeccanica ont lancé dimanche un appel commun aux Etats européens en faveur du lancement d'un programme de drones "MALE" (moyenne altitude-longue distance).

Thomas Enders, le président exécutif d'EADS a exclu toute nouvelle tentative de rapprochement avec le britannique BAE Systems dans un entretien au Sunday Times, estimant que les deux groupes ont tourné la page après l'échec du projet initié l'an dernier.

La société de leasing américaine ILFC va passer une commande de 50 Airbus A320NEO, un contrat qui représente un prix catalogue de cinq milliards de dollars, selon plusieurs sources industrielles.

Airbus, filiale d'EADS, est en bonne voie pour multiplier par plus de deux sa marge bénéficiaire d'ici 2015, selon son PDG dans un entretien au Wall Street Journal.

* AXA - Robert Zolade, président du conseil de surveillance et co-fondateur d'Elior, s'est associé à Axa PE et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) pour racheter le groupe de restauration, rapportent Les Echos.

* EUTELSAT et le groupe américain de capital-investissement KKR devraient participer au premier tour d'enchères pour le rachat d'Optus, filiale australienne de Singapore Telecommunications, selon une source directement informée de l'évolution du dossier.

* ORANGE - Stéphane Richard paraît avoir le soutien du gouvernement comme de l'opposition pour rester à son poste à l'issue du conseil d'administration convoqué ce lundi, malgré sa mise en examen dans le dossier de l'arbitrage contesté en faveur de l'homme d'affaires Bernard Tapie.

* ORANGE, GDF SUEZ - François Hollande a exclu dimanche la cession par l'Etat de ses participations dans les entreprises GDF Suez et Orange en raison de leur cours de Bourse trop faibles.   Suite...

 
Orange, à suivre lundi à la Bourse de Paris. Stéphane Richard paraît avoir le soutien du gouvernement comme de l'opposition pour rester à son poste à l'issue du conseil d'administration convoqué ce lundi, malgré sa mise en examen dans le dossier de l'arbitrage contesté en faveur de Bernard Tapie. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse