Les projets de Boeing dans les temps malgré le 787

dimanche 16 juin 2013 18h43
 

par Alwyn Scott

PARIS (Reuters) - Les efforts exceptionnels fournis par Boeing pour résoudre les problèmes de batteries du 787 Dreamliner au début de l'année n'ont pas perturbé les autres grands projets du groupe, a assuré dimanche Ray Conner, le directeur général de ses activités d'avions commerciaux.

"Cela n'a pas ralenti le développement" même si le problème de surchauffe des batteries qui a cloué au sol tous les 787 en exploitation a obligé l'équipe concernée à accomplir en trois mois l'équivalent de trois ans de travail, a-t-il dit lors d'une conférence de presse à la veille de l'ouverture du salon aéronautique du Bourget.

Il a précisé que Boeing prévoyait d'avoir livré 11 ou 12 exemplaires du 787 entre la levée de l'interdiction de vol en avril et la fin du premier semestre.

Le constructeur américain avait livré un exemplaire de l'avion en janvier avant que les incidents sur des batteries lithium-ion conduisent les autorités de l'aviation civile à clouer la flotte au sol.

Ray Conner a déclaré que Boeing était bien parti pour livrer plus de 60 Dreamliner cette année, comme prévu.

Il a ajouté que le groupe pourrait encore augmenter ses cadences de production et que la chaîne d'approvisionnement n'était soumise à aucune tension. Mais il a précisé que l'augmentation des cadences n'était pas assurée pour l'instant et que Boeing privilégiait la réduction des coûts de production.

"Nous n'avons pas pris de décision mais nous devons faire avancer notre réflexion", a-t-il dit. "Est-ce que nous voulons aller vers des cadences plus élevées? Quelles sont les capacités, à la fois à l'intérieur de Boeing et dans la chaîne d'approvisionnement?"

DE LA MARGE POUR AUGMENTER LA PRODUCTION   Suite...

 
Atterrissage d'un Boeing 787 Dreamliner de Qatar Airways au Bourget. Les efforts exceptionnels fournis par Boeing pour résoudre les problèmes de batteries du 787 au début de l'année n'ont pas perturbé les autres grands projets du groupe, a assuré dimanche Ray Conner, le directeur général des activités d'avions commerciaux du groupe américain, lors d'une conférence de presse à la veille de l'ouverture du salon aéronautique du Bourget. /Photo prise le 16 juin 2013/REUTERS/Pascal Rossignol