14 juin 2013 / 11:39 / il y a 4 ans

Les marchés européens poursuivent leur rebond

Les Bourses européennes poursuivaient leur rebond vendredi à mi-séance. À Paris, le CAC 40 gagnait de 0,37% à 3.812 points vers 11h10 GMT, tandis qu'à Francfort, le Dax prenait 0,6% et qu'à Londres, le FTSE était stable. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 reprenait 0,37% après avoir brièvement effacé ses gains. /Photo d'archives/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes poursuivaient leur rebond vendredi à mi-séance et Wall Street est attendue sur une note stable, avant une série d'indicateurs américains cet après-midi qui pourraient influencer le comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) la semaine prochaine.

Les investisseurs attendent l'inflation en mai, à 12h30 GMT, puis l'indice Reuters/Michigan du moral des ménages, à 13h55 GMT, des chiffres susceptibles de leur donner de nouvelles indications sur l'avenir des mesures de soutien à la croissance de la Réserve fédérale.

À Paris, l'indice CAC 40 gagnait de 0,37% à 3.812 points vers 11h10 GMT. À Francfort, le Dax prenait 0,6% et à Londres, le FTSE était stable. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 reprenait 0,37% après avoir brièvement effacé ses gains.

"La volatilité constatée depuis le début de la semaine se poursuit (...) Je pense que toute l'attention se focalise sur la réunion de la Fed", souligne Matt Basi, trader chez CMC Markets; qui note que les volumes sont de plus en plus faible avec l'entrée dans la période estivale.

Après quatre séances de baisse, les marchés européens ont rebondi dès l'ouverture, dans le sillage de Wall Street et l'Asie, soutenus par de bons indicateurs américains publiés la veille.

Les secteurs financier et cycliques, qui avaient le plus souffert de la correction, restent en tête des gains à mi-séance, avec notamment une hausse de 1,96% pour Unibail-Rodamco, de 1,88% pour Société générale et de 1,86% pour ArcelorMittal.

Le secteur automobile (+1,5%) est en tête des hausses en Europe, avec un gain de 4,2% pour Michelin, qui affiche la plus forte hausse du CAC 40.

Le yen poursuit sa remontée face au dollar pour la quatrième séance d'affilée, à un pic depuis l'annonce du programme de soutien à l'économie de la Banque du Japon début avril. Le billet vert repasse sous la barre des 95 dollars, en baisse de 0,47% à 94,91 yens, après un point bas mensuel de 93,80 touché la veille. L'euro reperd un peu de terrain face au dollar, à 1,3320, après son plus haut de quatre mois de 1,3390 touché la veille.

Sur le marché des taux, les rendements de la dette des pays de la périphérie de la zone euro se détendent légèrement et les futures sur Bund allemand sont en hausse, l'attention s'étant détournée, du moins momentanément, des inquiétudes concernant la stratégie des banques centrales.

Le maintien par l'agence de notation Standard & Poor's de la note de l'Espagne à "BBB-", au-dessus du statut de dette spéculative ("junk"), contribue à la bonne tendance.

Les cours du Brent se reprennent, passant au-dessus des 105 dollars le baril, l'attention du marché s'étant tournée vers la guerre civile en Syrie et la faiblesse du dollar.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below