June 14, 2013 / 8:34 AM / 4 years ago

Allianz dit que les inondations lui coûteront E350 mlns

2 MINUTES DE LECTURE

Une maison du village de Fichbeck en Allemagne sous les eaux, après le débordement de l'Elbe. Allianz a estimé vendredi que les inondations en Europe centrale lui coûteraient 350 millions d'euros, compte tenu du transfert de près d'un tiers du fardeau aux réassureurs. Le premier assureur européen versera 500 millions d'euros à ses assurés, et environ 150 millions d'euros seraient à la charge des réassureurs. /Photo prise le 12 juin 2013/Thomas Peter

FRANCFORT (Reuters) - Allianz a estimé vendredi que les inondations en Europe centrale lui coûteraient 350 millions d'euros, compte tenu du transfert de près d'un tiers du fardeau aux réassureurs.

Le premier assureur européen a précisé qu'il verserait 500 millions d'euros à ses assurés, mais qu'environ 150 millions d'euros seraient à la charge des réassureurs.

Le coût estimé représente moins de la moitié des 710 millions d'euros versés par Allianz lors des inondations dans la région en 2002, alors que plusieurs assureurs ont dit qu'ils s'attendaient à des pertes plus lourdes cette fois-ci.

Le réassureur Munich Re a annoncé vendredi qu'il lui faudrait encore des jours, voire des semaines, avant de pouvoir annoncer une estimation. Hannover Re a également indiqué qu'il était trop tôt pour en estimer le coût.

Pour l'Allemagne, les dommages liés à ces inondations pourraient atteindre 12 milliards d'euros au total, dont trois milliards pourraient être couverts par les assureurs, selon les estimations de l'agence de notation Fitch.

L'Allemagne va constituer un fonds de secours de huit milliards d'euros pour les régions touchées par les inondations dans le Sud et l'Est du pays, où des milliers de personnes ont dû être évacuées, ont dit mercredi à Reuters des sources au sein de la coalition de centre-droit.

Generali a estimé mercredi à 100 millions d'euros l'impact sur ses résultats des inondations en Europe centrale, en Allemagne et en Autriche, où il est très présent.

Jonathan Gould, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below