Pierre Gattaz seul en lice pour la présidence du Medef

jeudi 13 juin 2013 17h30
 

par Marine Pennetier

PARIS (Reuters) - Pierre Gattaz reste le seul candidat à la succession de Laurence Parisot à la tête du Medef après le ralliement de ses deux rivaux, Geoffroy Roux de Bézieux et Patrick Bernasconi, au nom de l'unité du patronat français avant des échéances cruciales.

Les trois candidats ont officialisé cet accord jeudi, dix jours après un vote au conseil exécutif du Medef qui s'était pourtant prononcé, à la surprise générale, en faveur de Geoffroy Roux de Bézieux (19 voix contre 18 pour Pierre Gattaz).

A 53 ans, le président de Radiall devrait donc succéder le 3 juillet prochain, à l'issue du vote des membres de l'Assemblée générale, à la présidente sortante Laurence Parisot, arrivée au terme de ses deux mandats.

Geoffroy Roux de Bézieux, patron d'Omea Telecom, devrait être nommé vice-président délégué et trésorier, chargé de l'économie, de la fiscalité, de l'innovation, et du numérique.

Patrick Bernasconi, président de la Fédération nationale des travaux public (FNTP), devrait devenir vice-président délégué chargé des mandats, ainsi que des branches et des territoires.

"On partage les mêmes valeurs, les mêmes convictions, ce n'était pas la peine d'aller plus loin dans la campagne, de s'écharper ou de se battre alors que le pays et les entreprises attendent une unité", a expliqué Pierre Gattaz lors d'une conférence de presse à Paris.

"On a écouté le terrain et je crois que c'est très bien", a-t-il ajouté avant de confirmer son intention de ne briguer qu'un seul mandat de cinq ans à la tête de son "équipe".

Issu de la puissante Union des industries et des métiers de la métallurgie qui en avait fait son favori (UIMM), Pierre Gattaz incarne une partie du patronat français tentée par une approche plus radicale du dialogue social et des relations avec un pouvoir de gauche.   Suite...

 
Pierre Gattaz (au centre) reste le seul candidat à la succession de Laurence Parisot à la tête du Medef à la suite du ralliement de ses deux rivaux Geoffroy Roux de Bézieux (à gauche) et Patrick Bernasconi, qui deviendront vice-présidents de l'organisation patronale. /Photo prise le 13 juin 2013/REUTERS/Charles Platiau