SoftBank améliore son offre sur Sprint Nextel

mardi 11 juin 2013 16h46
 

par Mari Saito et Sinead Carew

TOKYO/NEW YORK (Reuters) - L'opérateur mobile japonais SoftBank a annoncé mardi un accord avec Sprint Nextel pour porter de 20,1 à 21,6 milliards de dollars (16,3 milliards d'euros) son offre de rachat amicale sur l'opérateur américain, également convoité par Dish Networks.

La nouvelle proposition de SoftBank a reçu le soutien du "hedge fund" Paulson & Co, deuxième plus gros actionnaire de Sprint, qui penchait auparavant pour l'offre de Dish, le numéro deux américain de la télévision par satellite.

Dans un communiqué commun, SoftBank et Sprint ont précisé que le premier verserait 7,65 dollars par action du second, contre 7,30 dollars prévu précédemment.

SoftBank, numéro trois de la téléphonie mobile au Japon, fondé et dirigé par le milliardaire Masayoshi Son, a en outre proposé d'augmenter de 4,5 milliards de dollars la part de son offre payée en numéraire, pour la porter à 16,6 milliards.

En cas de réussite de son offre, SoftBank détiendra 78% de Sprint contre 70% prévu dans la proposition initiale.

L'action Sprint gagnait 2,2% en matinée à Wall Street à 7,34 dollars.

"Prend l'oseille et tire-toi", écrit l'analyste de Macquarie Kevin Smithen en référence au titre d'un film de Woody Allen.

"En l'absence d'une meilleure offre ferme de Dish d'ici une semaine, les actionnaires de Sprint devraient accepter l'offre révisée de SoftBank", explique-t-il dans une note.   Suite...

 
L'opérateur mobile japonais SoftBank a annoncé mardi un accord avec Sprint Nextel pour porter de 20,1 à 21,6 milliards de dollars (16,3 milliards d'euros) son offre de rachat amicale sur l'opérateur américain, également convoité par Dish Networks. Cette nouvelle proposition a reçu le soutien du "hedge fund" Paulson & Co, deuxième plus gros actionnaire de Sprint, qui penchait auparavant pour l'offre de Dish. /Photo prise le 11 juin 2013/REUTERS/Yuya Shino